Gabon: vers une évaluation des ressources marines

En marge des assises de la 22ème session du Comité de pêche pour l’Atlantique Centre Est (Copace) dont il a présidé les travaux, le ministre de la Pêche, Biendi Maganga  Moussavou a reçu ce mardi 17 septembre 2019 à Libreville, une délégation de l’institut de recherche et d’océanographie espagnole. Une rencontre qui a porté essentiellement sur le projet d’une évaluation des ressources marines du pays.  

C’est sous la houlette du directeur général de cette institution scientifique Eduardo Balgerias que la délégation espagnole a été reçue par le membre du gouvernement. Au menu de cet entretien, la mise en œuvre d’un partenariat, visant à apporter au Gabon la compétence, la logistique et  le dispositif scientifique nécessaire, en vue de procéder à une évaluation approfondie de ses ressources marines.

Un partenariat qui revêt une importance capitale au moment où le gouvernement s’est engagé dans la mise en œuvre du  programme Gabon Bleu qui vise à préserver les ressources halieutiques avec une gestion durable. Ainsi, le soutien de l’Institut de recherche et d’océanographique espagnol pourrait permettre d’identifier et d’estimer l’ensemble des ressources marines que compte le pays. 

« Les échanges portaient sur la requête formulée par notre pays en vue de l’organisation d’une nouvelle mission océanographique visant à évaluer de façon scientifique nos stocks halieutiques et mesurer la pertinence de nos politiques », a indiqué Biendi Maganga Moussavou.

Pour le directeur de l’Institut  de recherche et d’océanographie espagnol,  Edouardo Balgerias, par ailleurs responsable de la campagne  d’identification des ressources halieutiques, lancée en 2002 au  Gabon, la ressource halieutique évolue et la pêche aussi. « Nous avons donc montré toute notre disponibilité pour collaborer avec le Gabon dans une nouvelle campagne qui n’est pas la première sur le territoire », a–t-il souligné. 

Laissez votre commentaire