Gabon : vers une automatisation des procédures douanières

Gabon Gabonmediatime Direction Générale Des Douanes Gabon
Siège de la Direction générale des douanes et droits indirects © D.R.

Dans l’optique de présenter les résultats de l’audit de la profession de commissionnaire agréé en douane, le ministre de l’Economie et des Finances Jean-Marie Ogandaga a présidé une importante séance de travail ce jeudi 9 janvier à l’immeuble Arambo. En présence des représentants de l’administration des Douanes et des syndicats des commissionnaires agréés des Douanes, le membre du gouvernement a présenté la nouvelle politique de gestion et d’encadrement de ce secteur d’activités.


C’est ce qui ressort de la rencontre de ce jeudi 9 janvier à l’immeuble Arambo entre le ministre de l’Economie et des Finances Jean-Marie Ogandaga, les représentants de l’administration des Douanes et ceux des syndicats des commissionnaires agréés des Douanes. Lancé le 18 février 2019, l’audit de la profession de commissionnaire agréé en douane initié pour mettre un terme aux récriminations faites à l’encontre de ces derniers, a livré ses résultats. 

Si de nombreux dysfonctionnements ont été enregistrés avec notamment un « manque de compétences dans le traitement efficient des demandes d’agréments » ou encore « les lourdeurs relatives au temps nécessaire à la mainlevée des marchandises du fait de la présence de plusieurs intervenants sur la chaîne logistique  », il était surtout question lors de cette rencontre de la nouvelle politique de gestion et d’encadrement de ce secteur d’activités lucratif. 

Avec des recommandations axées sur la création d’un agrément national dont la durée de vie est limitée à 2 ans, la création d’un Conseil de discipline au sein de la profession, l’établissement des contrôles périodiques de l’activité, ou encore l’interdiction de prêter ou de céder son profil, la tutelle entend mieux encadrer l’activité des commissionnaires agréés des Douanes. 

Par ailleurs, au terme de la rencontre, Jean Marie Ogandaga a annoncé le déploiement dès ce lundi 13 janvier 2020, de SYDONIA World. Un outil automatisé de dédouanement qui rentre dans le cadre de la modernisation du système d’informations des Douanes et de l’optimisation du fonctionnement de ce service. Un nouveau système en phase avec les nouvelles ambitions du Gabon. 

Laissez votre commentaire