Gabon: vers la mise en place d’un Women Business center pour booster l’entreprenariat féminin

La directrice générale de l'ANPI Nina Alida Abouna © D.R

Dans l’optique d’apporter une meilleure assistance à l’entrepreneuriat féminin, le Gabon devrait se doter dans les mois ou années à venir d’un centre d’affaires pour femme dénommé « Women Business center ». Ce projet était d’ailleurs au centre d’un atelier de restitution qui s’est déroulé le 19 février dernier au siège de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI).



C’est présidé par la directrice générale de l’ANPI Nina Alida Abouna que s’est deroulé cet atelier qui rentre dans le cadre de la mise en oeuvre de la composante 2 du projet de promotion des investissements et de la compétitivité (PPIC). Il est question de mettre en place des plateformes de formation et d’encadrement au profit des femmes entrepreneurs et d’appuyer l’organisation, la structuration et la commercialisation, notamment en ce qui concerne l’exportation visant le commerce régional.

Déjà très active dans ce secteur, la gente féminine pourrait dans un avenir proche profiter de la mise en place de ce Women Business center pour obtenir « une assistance avec comme lignes de services: des conseils, informations et accompagnements pertinents notamment sur les opportunités d’investissements sectorielles, sur les caractéristiques économiques provinciales du Gabon, le renforcement des capacités des organisations d’appui à l’entrepreneuriat féminin, le soutien à la création et à la consolidation des entreprises de femmes et enfin la conduite d’études et de plaidoyer », a souligné la responsable de l’ANPI.

Lors de cette rencontre, l’expert en entrepreneuriat féminin du cabinet international Comète, Chéma Gargouri a présenté les résultats des études réalisées  depuis juillet 2018 avec la participation de 35 plateformes associatives et ONG dédiées aux femmes entrepreneurs. Ceux-ci ont permis d’aboutir à la rédaction d’une étude d’opportunité sur la création d’un Women business center, l’élaboration d’un business plan et la rédaction de six manuels de procédures devant conduire le pilotage et la gouvernance dudit centre.

Par ailleurs, il faut noter que selon les statistiques du Guichet d’investissement mise en place au sein de l’ANPI 1246 entreprises ont été créées par des femmes sur 4103 au total en 2018, ce qui constitue un résultat encourageant et qui devrait être soutenu par une meilleure structuration du dispositif institutionnel dédié à l’entreprenariat féminin.  

Laissez votre commentaire