lundi,16 mai 2022
AccueilDerniers articlesGabon: vers l'instauration de pointeuses au CHUL

Gabon: vers l’instauration de pointeuses au CHUL

Ecouter cet article

Marie Thérèse Vane pourrait très bientôt commencer le contrôle du temps de travail effectué par les employés du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). La directrice générale du principal établissement sanitaire du pays aurait ordonné à son directeur des ressources humaines de procéder à l’installation de pointeuse pour enregistrer les horaires de travail. 

Cette décision de la directrice générale du CHUL intervient alors qu’un moment de grève se poursuit depuis plusieurs semaines dans l’établissement sanitaire. En effet, le personnel soignant du CHUL réclame plusieurs mois de primes. Mais la direction générale de l’hôpital soutient que cette grève est illicite. 

Ayant constaté un nombre important d’absences des soignants à leurs postes de travail, Marie Thérèse Vane veut sévir. « Il m’a été donné de constater que les services de l’hôpital sont progressivement vidés de leur personnels depuis le mouvement de grève déclenché illégalement. Il ne saurait être question de tolérer une telle liberté, aussi bien pour les agents payés sur fonds propres que pour les personnels pris en charge par la Solde, dont les salaires sont régulièrement versés à ce jour, quoiqu’avec un léger retard », a indiqué la directrice générale du CHUL, dans une note signée du 18 mars 2022.

Marie Thérèse Vane veut s’attaquer au nerf de la guerre pour tenter de remettre de l’ordre au sein de ses troupes en blouse blanche. Son directeur des ressources humaines devrait procéder à la mise en place de pointeuses pour contrôler le temps de travail des employés.  Va-t-elle résoudre le problème de cette façon? C’est la grande question.

Global Media Time Gif
Enami Shop