mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneGabon: vers l'importation de 3 000 tonnes d'huile de palme pour lutter...

Gabon: vers l’importation de 3 000 tonnes d’huile de palme pour lutter contre la hausse des prix

Ecouter cet article

L’annonce a été faite le mercredi 17 novembre dernier, par le porte-parole de la présidence de la République lors de son habituelle conférence de presse. En effet, interrogé sur l’inquiétante hausse du prix de l’huile, Jessye Ella Ekogha a révélé que l’Etat a accordé une autorisation spéciale d’importer 3000 tonnes d’huile de palme pour approvisionner notre pays et mettre fin à la carence en production locale.

C’est devant un parterre de journalistes nationaux et internationaux que Jessye Ella Ekogha s’est penché sur la problématique liée à la hausse du prix du litre d’huile au Gabon. Une question qui continue de préoccuper les populations qui ne savent plus à quel saint se vouer pour espérer revenir à un rythme de vie modéré notamment pour ce qui est des produits de première nécessité telle l’huile de palme commercialisée au prix fort dans les épiceries et autres centres commerciaux.

« On a été en période de Covid-19, donc nous avons connu une période de baisse de la production. Ce qui a profité à certains grossistes indélicats qui en ont profité pour augmenter les prix », a tout d’abord fait constater Jessye Ella Ekogha. Avant d’annoncer que des mécanismes de résolution sont en voie d’être appliqués. « Il y a une autorisation spéciale d’importation de 3000 tonnes d’huile pour répondre aux besoins de la population », a-t-il confié.

Une annonce qui a tout de même été critiquée par les personnes censées être les heureux bénéficiaires de cette importation. D’aucuns s’interrogent davantage sur l’impact réel du géant Singapourien Olam qui semble avoir tout le mal du monde pour contenter une population d’à peine 2 millions d’habitants. En attendant un retour à la normale annoncé pour fin décembre de l’année en cours et la livraison des 3000 tonnes d’huile, les populations continuent de se plier à la donne actuelle avec le bidon de 5 litres d’huile de palme vendu à 7 000 FCFA. Sapristi !

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop