samedi,31 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: vers la mise en place de postes de dépistages du VIH/SIDA...

Gabon: vers la mise en place de postes de dépistages du VIH/SIDA en milieu scolaire

L’enquête démographique et de santé du Gabon (EDSG) de 2018 en voie de confirmation énonce des chiffres alarmants pour la jeunesse gabonaise scolarisée dont le taux de prévalence national s’élèverait désormais à 1,5%. Consternés par cet indicateur négatif, le programme national de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles (PNLIST) et le Fonds des nations unies pour pour l’enfance (UNICEF) ont mis en place des points de dépistage volontaire et anonyme au sein des établissements d’enseignement secondaire dans les communes Libreville, Akanda et Owendo. 

Alarmante , vous avez dit alarmante, est le taux de prévalence du Sida au Gabon. En effet, selon l’enquête démographique et de santé du Gabon (EDSG) de 2018, le taux a été majoré à 1,5% sur le territoire. Il est judicieux de préciser que cette statistique entretiendrait un lien étroit avec le taux de fréquentation sexuellle prononcée entre les adolescents compris entre 15 et 19 ans. C’est du moins ce qu’a révélé une étude de 2017 qui démontre qu’au Gabon, 28% des filles scolarisées âgées entre 15 à 19 ans ont déjà commencé leur vie féconde. Ledit rapport précise que 23% ont déjà un enfant et 5% sont enceintes pour la première fois. 

Une situation des plus inquiétantes quand on sait que cette même jeunesse est en proie aux substances hallucinogènes fortes à l’instar des Kobolo. C’est donc soucieux de ces paramètres que L’UNICEF et le PNLIST ont entrepris d’intensifier leur guerre contre le sida en milieu scolaire. Ainsi, une opération prochaine prévoir la mise à disposition dans chaque établissement des 3 communes Libreville, Akanda et Owendo. Ces points de dépistage seront volontaire et anonyme. Un acte fort et ciblé pour cette jeunesse qui navigue en roue libre sur l’autoroute de la perdition.

Cette volonté affichée de combattre farouchement le phénomène identifié qu’est le VIH/SIDA en milieu scolaire est en outre assumée par la responsable du PNLS au Gabon. « Ces postes de dépistages sont accessibles tant aux adolescents de ces établissements qu’aux personnes vivant dans les alentours. C’est un projet pilote pour lequel nous allons mener un plaidoyer, afin de le généraliser sur toute l’étendue du territoire national.», a précisé Dr Raïssa Okouyi Ndong Assapi. Pour l’heure, le PNLIST a initié des ateliers d’échanges avec les acteurs éducatifs et les partenaires sociaux en son siège social.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion