dimanche,28 novembre 2021
AccueilActualitésEconomieGabon: vers la mise en place de 2 ports secs à Eboro...

Gabon: vers la mise en place de 2 ports secs à Eboro et Meyo-Kye

Ecouter cet article

C’est le samedi 25 avril dernier que le ministre en charge de l’Agriculture et de l’Alimentation, Biendi Maganga Moussavou a visité les villages Meyo kye et Eboro sis dans le département du Ntem dans la province du Woleu-Ntem, rapporte notre confrère de l’Agence gabonaise de presse. Une visite qui s’inscrit dans le cadre du projet de construction de 2 ports pour le transbordement des marchandises en provenance du Cameroun.

C’est en présence des autorités locales, des propriétaires des parcelles à exploiter et de la Directrice générale de l’Agence gabonaise de la sécurité alimentaire (Agasa), Maëva Bongo Ondimba que le membre du gouvernement a effectué une visite d’inspection dans la zone frontalière Nord du Gabon. Il s’agit des villages Meyo kye et Eboro choisis comme les sites devant abriter deux ports de transbordement de marchandises en provenance du Cameroun. 

En effet, en cette période de crise sanitaire liée au Covid-19, le membre du gouvernement a entrepris de mettre en place ces deux plate-formes de contrôle et de désinfection de produits vivriers importés . « Ces sites vont permettre de respecter deux principes fondamentaux. D’abord assurer la sécurité sanitaire et éviter que la fermeture des frontières ne soit violée pour des raisons pratiques, et pour faire en sorte que nous puissions assurer la fluidité des échanges entre le Gabon et le Cameroun »,a indiqué Biendi Maganga Moussavou à l’Agence gabonaise de presse. 

Par ailleurs, le ministre en charge de l’Agriculture a tenu à préciser que les sites d’Eboro et de Meyo-Kye vont respectivement servir de transbordement des produits vivriers et d’animaux sur pieds. Une bonne nouvelle donc puisque ledit projet devrait non seulement créer de l’emploi pour les jeunes desdits villages mais aussi réduire considérablement les contrôles sur le long de l’axe menant au terminal final, Libreville. Vivement que ces travaux prévus sur 2 semaines débutent. 

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop