dimanche,29 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: vers la création de l'ENPTIC, une école pour les métiers de...

Gabon: vers la création de l’ENPTIC, une école pour les métiers de la communication

C’est le jeudi 12 novembre 2020 que la commission de travail chargée de réfléchir sur la mise en place de l’Ecole nationale de la poste, des technologies de l’information et de la communication (ENPTIC) a procédé à la remise officielle du rapport définitif sur ses travaux au ministre de la Communication. Occasion pour Edgard Anicet Mboumbou Miyakou de saluer le professionnalisme de ses hôtes qu’il a appelé à maintenir le même dynamisme jusqu’à atteinte de leur but.

Le ministre D’Etat, ministre en charge de la Communication Edgard Anicet Mboumbou Miyakou s’est entretenu, le jeudi 12 novembre dernier, avec les membres de la Commission de travail chargée de réfléchir sur la mise en place de l’Ecole nationale de la poste, des technologies de l’Information et de la communication. A l’entame de la restitution des travaux, Jacques Sima, président de ladite commission, a remercié le membre du gouvernement pour son engagement à repenser le paysage médiatique et postal par la mise en œuvre d’un outil de formations initiale et continue.

Désigné rapporteur pour le compte de ladite commission, Léon Ivanga a présenté de manière succincte le rapport définitif conçu durant 2 mois de réflexions collégiales entre acteurs du domaine. Lequel a permis au ministre de tutelle d’avoir une visibilité assez claire sur cet établissement qui donnera aux aspirants et aux professionnels de la communication la possibilité de se perfectionner dans les 5 départements dont il disposera. Il s’agit des systèmes et réseaux numériques, l’audiovisuel et cinéma, la communication des organisations, le journalisme et le management postal.

Pour la mise en œuvre de cet ambitieux projet, la commission a tablé sur un budget global estimatif d’investissement et de fonctionnement de 5 750 081 000 FCFA. Il convient de retenir que « cette somme sera répartie sur trois (3) ans en raison des délais de construction des bâtiments, des commandes et livraisons des équipements techniques et des contraintes économiques », a précisé Léon Ivanga. S’en est suivie la présentation de la maquette de l’ENPTIC par Jean Hilaire Moussavou, architecte.

Il en ressort que le joyau architectural sera doté de 24 salles de classe de 56 mètres carrés et de plusieurs autres salles multimédia, bloc pédagogique assorti de deux salles polyvalentes. Le but étant d’offrir un cadre propice à l’épanouissement intellectuel des futurs étudiants. Il faut noter que l’établissement offrira une formation spécifique à tous ceux qui souhaitent embrasser les métiers de la poste et une mise à niveau pour les cadres du secteur postal et ce, sur la base de la validation des acquis. 

En réaction, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou s’est dit satisfait du rendu de la commission qu’il avait initiée le 7 juillet 2020. Aussi, le ministre en charge de la Communication a exhorté ses hôtes à maintenir le même dynamisme pour l’atteinte de cet objectif commun qu’est la création de l’ENPTIC. « Il y a dans la loi de finances de 2021, si elle est adoptée par le parlement, une inscription budgétaire de l’ordre de 800 millions FCFA pour la réfection du bâtiment qu’on aura à exploiter. On pourra consacrer cette somme pour débuter les travaux de l’école. Continuez à travailler pour qu’en octobre 2021 l’ENPTIC ouvre ses portes normalement », a suggéré le membre du gouvernement.

Au terme des échanges fructueux, le président de la commission de réflexion mise en place s’est dit rassuré quant à la matérialité. « Je pense qu’il y aura une école. Une école pour les métiers de la communication et la poste. À travers ses 5 départements susmentionnés, l’ENPTIC sera un outil d’optimisation de compétences pour notre secteur. Nous sommes heureux de ce travail fourni au ministre. Mais nous allons poursuivre car nous souhaitons que cette école ouvre d’ici l’année prochaine dans de très bonnes conditions tout en permettant aux uns et aux autres d’acquérir les compétences nécessaires », a conclu Jacques Sima.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion