Gabon: vent de rébellion et menace de démission au PDG

© D.R

Les sanctions prononcées par la Commission permanente de discipline (CPD) du Parti démocratique gabonais (PDG) n’ont pas fini de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Des décisions qui depuis quelques jours sont frontalement boudées par plusieurs militants de cette formation politique, certaines indiscrétions annonçant même de probables démissions en cascade.



Malgré les discours de façade des responsables du « parti de masse », la tension est semble-t-il à son comble depuis la pluie de sanctions prise par la Commission permanente de discipline au lendemain de l’élection des bureaux des conseils municipaux et départementaux. La preuve est sans aucun doute les multiples sorties de ces derniers jours qui laissent penser à un vent de rébellion au sein de cette formation politique.

Le premier coup de semonce est venu du 1er arrondissement de la commune de Moanda dans le Haut-Ogooué où, par le biais d’une correspondance adressée au secrétariat exécutif, les membres du conseil national, du Comité central, les secrétaires fédéraux et de section s’étaient insurgés contre les sanctions prises à l’encontre de certains de leurs camarades. Dans la foulée, ils ont d’ailleurs menacé de démissionner si ces décisions n’étaient pas annulées.

Quelles sont les raisons de cette grogne qui a gagné les rangs du PDG? Plusieurs militants de cette formation politique estiment que ces décisions manquent de transparence et auraient été pris en suivant les conclusions de rapport teinté d’intrigue et de règlement de compte. D’ailleurs du côté de la commune de Ntoum, des proches de Paul Biyoghe Mba parlent d’une probable démission de ce dernier après avoir été lésé lors des élections des conseils municipaux et départementaux.

Il faut dire que cette grogne était prévisible, lorsqu’on sait que le choix de certains candidats pour ces élections des membres des bureaux des conseils locaux ’avait pas fait l’unanimité au sein de la base, c’était le cas par exemple à Ngouoni dans le département de la Lekabi-Lewolo et au département de Mongo dans la Nyanga.

Laissez votre commentaire