mardi,21 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: valorisation des joueurs, métamorphose des clubs, création d’une ligue féminine, ce...

Gabon: valorisation des joueurs, métamorphose des clubs, création d’une ligue féminine, ce qu’il faut retenir des assises du National Foot

Ecouter cet article

Débutées le 10 mai dernier à Libreville, les « assises du championnat national » ont livré leurs conclusions. Ainsi, après 12 jours de travaux, experts et autres acteurs du football gabonais, ont présenté les principaux axes sur lesquels devraient s’appuyer le football local pour se développer avec en point d’orgue, la valorisation des joueurs professionnels, l’amélioration du cadre d’exploitation des clubs et la création d’une Ligue féminine.

Lors de son discours d’ouverture de ces « assises » le 10 mai dernier, le ministre des Sports Franck Nguéma avait insisté sur la nécessité « d’imaginer un National Football nouveau ». Il faut dire qu’entre championnat à l’arrêt, clubs surendettés, joueurs précarisés et fédération aux abonnés absents, il était plus que temps de repenser le modèle du « National Foot », aussi bien dans le fond que dans la forme. C’est donc compte tenu de cette urgence, qu’experts, spécialistes et autres acteurs du football local se sont attelés à présenter des réformes concrètes.

En effet, allant de « l’élaboration du contrat sportif qui donne des droits et des obligations conformes au code du travail », à « l’adoption et l’application du statut du joueur professionnel » en passant par le « bénéfice d’une retraite » et la mise en place d’un « salaire minimum fixé à 150 000 FCFA (D2) et 250 000 FCFA (D1) », la tutelle et la Fédération, entendent « améliorer la situation économique et sociale du joueur professionnel gabonais (…) tout en le rendant compétitif ».

Plaidant également pour une « transformation en société à objet sportif » des différents clubs de football en « uniformisant leurs structures », les principales entités dirigeantes du football gabonais entendent donc « structurer les clubs en améliorant quantitativement et qualitativement l’encadrement technique des diverses catégories ». Toute chose qui devrait permettre à terme (sous réserve d’une mise en œuvre effective) d’améliorer le suivi et la formation des jeunes talents comme souhaité par la Confédération africaine de football (CAF).

Avec également en ligne de mire, l’utilisation et l’entretien des stades construits dans le cadre des deux coupes d’Afrique de 2012 et 2017, la création des clubs des supporters, la création d’une ligue nationale féminine, le renforcement des capacités des ligues provinciales, le tout chapeauté par  la mise en place d’un plan triennal 2021-2024, l’exécutif entend donc « accélérer la transformation des associations sportives (…) pour améliorer le spectacle sportif » comme l’a rappelé Franck Nguema.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop