dimanche,25 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: vague d’arrestations à l’Eglise évangélique pour un détournement de 200 millions...

Gabon: vague d’arrestations à l’Eglise évangélique pour un détournement de 200 millions de FCFA

Ecouter cet article

C’est un véritable scandale qui vient d’éclater au sein de l’Eglise évangélique du Gabon. En effet, ce sont six responsables de cette congrégation religieuse qui ont été arrêtés ce 15 décembre 2020 pour des faits de détournement de 200 millions de FCFA décaissés par l’Etat, au titre de frais d’écolage de l’année académique 2018-2019. Des interpellations consécutives à une saisine des autorités judiciaires par le ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance, de la Lutte contre la Corruption et de l’Évaluation des Politiques Publiques, qui a fait de la lutte contre la corruption une priorité. 

« Faites de l’argent votre Dieu et il vous damnera comme le diable ». Cette citation du dramaturge anglais Henry Fielding, sied bien aux péripéties actuellement vécues par six responsables influents de l’Église évangélique du Gabon, dont son président Augustin Bouengoune. Ces derniers sont soupçonnés de détournement de 200 millions de FCFA. 

Selon une source judiciaire citée par Gabonreview, les soupçons de détournement concerneraient des fonds décaissés par l’Etat au titre de frais d’écolage de l’année académique 2018-2019. Des interpellations rendues possibles grâce à une saisine du ministère de la Lutte contre la corruption dirigé par Francis Nkea et dont l’enquête a été rondement menée par la brigade financière qui aurait découvert des faisceaux d’indices menant vers ces responsables.

L’opération diligentée par la justice a donc conduit à l’interpellation de Jean-Jacques Ndong Ekouaghe, l’ancien président de l’Eglise évangélique du Gabon accusé d’avoir détourné 160 millions de FCFA, de l’ancien directeur général de l’EPP Guy Roger Mengue Amvame et de l’ex-directeur des affaires financières Joseph Nnang Obiang, tout deux soupçonné du détournement de 10 millions FCFA. Autres responsables pris dans les mailles de la brigade financière Jean Faustin Mvone Mba, directeur général de l’EPP et Jean Jules Marie Foula Foula, ancien directeur des affaires financières. Ces deux derniers sont soupçonnés d’avoir détourné 500 mille FCFA chacun. 

Au moment où le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption, Francis Nkea, a entamé une tournée ministérielle dans les différentes administrations dans le cadre de la campagne de sensibilisation des agents publics sur les mécanismes de lutte contre la corruption, ces arrestations viennent démontrer la nécessité d’intensifier les actions pour extirper cette gangrène dans toute les sphères de la société gabonaise.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme