Gabon: Vaalco toujours dans le rouge

© D.R

Engagé depuis fin 2017 dans un processus de cession de ses actifs offshores au Gabon, Vaalco energy éprouve toutes les peines du monde à atteindre cet objectif. Africa Energy Intelligence a annoncé dans sa parution du jour, que malgré le règlement mi mai d’une ardoise de 7 millions de dollars de crédit à Société financière internationale (Banque mondiale), la Junior américaine demeure en grande difficulté.

Situation délicate pour la Junior Texane Vaalco Gabon SA. Souhaitant vendre ses actifs offshores au Gabon, le groupe tente désespérément de maintenir sa valeur boursière à un niveau attractif. Or, ce niveau d’attractivité tant recherché, tient principalement à  une extension du contrat d’exploitation de son bloc producteur d’Etame auprès des autorités gabonaises.

En effet, sentant que la situation est plutôt délicate pour la société américaine, malgré le règlement mi mai d’un crédit de 7 millions de dollars (3,8 milliards de Fcfa) à la SFI, le ministère du pétrole souhaite négocier au prix fort ce contrat comme indique Africa Energy Intelligence. C’est donc en vue de trouver un accord que les représentants de Vaalco multiplient les rencontres à Libreville jusqu’à présent sans succès.

De plus, la Sonangol (société d’Etat angolaise) partenaire de Vaalco Gabon SA sur le bloc 5, lui réclame toujours 15 millions de dollars (8,4 milliards de Fcfa). Autant dire que la situation de Vaalco est loin de s’arranger.

Laissez votre commentaire