Le Gabon va emprunter près de 740 milliards de Fcfa sur les marchés financiers sous-régionaux

Le trésor public gabonais © D.R

Alors que la dette publique gabonaise ne cesse de croître, culminant à près de 5000 milliards de Fcfa soit 60% du Produit intérieur brut (PIB), le gouvernement s’apprête à emprunter sur les marchés financiers. Ainsi, dans le programme prévisionnel des émissions de titres publics pour 2019, ce sont pas moins de 740 milliards de Fcfa qui seront empruntés.



Culminant à près de 5000 milliards de Fcfa à fin 2018, la dette publique gabonaise devrait encore s’alourdir au cours des années à venir. Ainsi, selon les prévisions annoncées, ce sont pas moins de 740 milliards de Fcfa qui seront empruntés sur les marchés financier sous-régionaux.

En effet, rendu public le 27 décembre de l’année écoulée, le programme prévisionnel des émissions de titres publics à souscription libre du Gabon pour l’exercice 2019, portera sur ce montant colossal. Devant servir à financer l’onéreux Plan de relance de l’économie (PRE), cet emprunt devrait à n’en pas douter, augmenter une dette déjà difficilement soutenable.

Par ailleurs, selon la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor public, cet emprunt sera scindé  en deux parties: les Bons du trésor assimilables (BTA) pour 617,5 milliards de Fcfa, et les Obligations de trésor assimilables (OTA) pour 120 milliards de Fcfa.

Laissez votre commentaire