samedi,16 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: une vente aux enchères de véhicules interrompue par la DGR

Gabon: une vente aux enchères de véhicules interrompue par la DGR

Ecouter cet article

Annoncée depuis plusieurs semaines sur différents médias, la vente aux enchères de voitures qui a bien eu lieu le mercredi 22 septembre dernier au quartier Nzeng Ayong, ne s’est pas conclue sans accrocs. Et pour cause, interrompue par les éléments de la Direction générale de recherches (DGR) comme le rapportent nos confrères de Gabon Matin, celle-ci s’est conclue dans un véritable imbroglio, sans qu’aucune explication n’ait été fournie à l’huissier chargé de cette opération

Initiée par le cabinet Giver Moueley à la suite d’un litige entre un ancien actionnaire et Toyota Gabon, la vente aux enchères des 21 véhicules de marque Toyota, ne s’est pas soldée comme convenu par les différentes parties présentes à cet évènement. Et pour cause, alors que tout semblait se dérouler sans encombre, des éléments de la Direction générale de recherches (DGR) ont fait irruption pour y mettre fin.

En effet, comme le rapportent nos confrères de Gabon Matin, cette vente aux enchères très attendue par les potentiels acquéreurs, à tout simplement été « interrompue par les Forces de l’ordre ». Une situation incompréhensible notamment pour Me Giver Moueley, « convoqué dans un poste des forces de l’ordre » alors qu’il n’a « reçu aucun document qui l’interdisait de poursuivre cette vente aux enchères ». 

Conclue par une restitution desdits véhicules à la société Toyota Gabon au grand dam des acheteurs, cette opération pour l’heure au point mort, a donc laissé planer un vent de suspicions. Toute chose qui selon l’huissier de justice, devrait trouver écho auprès des tribunaux, qui « se prononceront entièrement sur ce fait, pour soit rentrer en possession de leurs voitures soit recommencer la vente aux enchères ». 

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop