Gabon: une opération de la mairie provoque la pénurie de taxis à Libreville

Ce mardi 16 juillet 2019, les taximen ont rejoint les rangs du centre d’immatriculation de la mairie de Libreville afin de s’acquitter des frais liés aux véhicules de transport en commun, occasionnant dans la foulée une pénurie de taxis. 


Des personnes debout dans tous les quatre coins de Libreville ce mercredi matin à l’attente d’un moyen de transport. C’est le triste constat fait suite à la pénurie de taxis qui a secoué la capitale. Raison évoquée, les taximen ont dû se rendre au centre d’immatriculation de la mairie de Libreville pour se mettre en règle. 

En effet, « l’hôtel de ville de Libreville avait accordé un délais de 2 mois et 15 jours aux taximen au risque d’être arraisonnés», indique Gabonactu. Par ailleurs, pour faire circuler un taxi, « le propriétaire doit payer 26 000 FCFA pour la quittance, 151 000 FCFA pour le numéro de portière et 110 000 FCFA pour la patente », a confié un taximan interrogé par Gabon Media Time.  

Notons que cette opération de réglementation se poursuit jusqu’à la semaine prochaine. Ainsi pour se rendre sur leurs lieux de travail et à leurs domiciles, les usagers devront s’armer de patiente jusqu’au retour normal de la situation.

Lise Bivigou

Laissez votre commentaire