Gabon : une mutinerie aurait éclaté à la prison de Mouila

Gabon Gabonmediatime Mouila
La capitale provinciale de la Ngounié Mouila © D.R

Ce dimanche 23 février 2020, la prison de Mouila dans la province de la Ngounié aurait connu un mouvement pour le moins inhabituel. En effet, les prisonniers au sein de cet établissement pénitentiaire auraient  refusé de regagner les blocs, obligeant les forces de sécurité et de défense à faire usage de gaz lacrymogène. 


Selon une source joint par Gabon Media Time, cette mutinerie aurait débuté dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 février. Les détenus auraient décidé unanimement de ne pas regagner leurs quartiers. Pour l’heure, les raisons de ce mouvement d’humeur au sein de la prison de Mouila restent inconnues, les autorités n’ayant pas encore communiqué sur cette affaire. 

Face à cette situation, des soldats probablement de 6e région militaire de Mouila aurait encerclé en début d’après-midi l’établissement pénitentiaire pour contraindre les détenus à regagner leur bloc. C’est donc après quelques heures que les prisonniers auraient décidé de rentrer dans lesdits blocs. 

Contactée par Gabon Media Time, la mairie de Mouila n’a pas donné suite à notre appel. Une source gouvernementale a affirmé qu’aucune information similaire n’a été remontée auprès du gouvernement. Nous y reviendrons.

Laissez votre commentaire