Gabon: une Journée pour susciter des vocations dans les TIC chez la jeune fille

Journée internationale de la jeune fille dans le secteur des technologies de l'information et de la communication © D.R.

Le ministère de la Communication de l’Economie numérique et de la Poste organisera la deuxième édition de la journée internationale de la jeune fille dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC) le samedi 25 mai 2019. Placée sous le thème « accompagner la jeune fille dans la connaissance des métiers des TIC », cette célébration sera l’occasion de sensibiliser les jeunes filles sur l’importance de ce secteur mais aussi susciter des vocations innovantes auprès de ces dernières.

Célébré chaque année le quatrième jeudi du mois d’avril, cette deuxième édition fera exception car elle sera organisée en différé à  la chambre de commerce de Libreville ce samedi 25 mai 2019. L’organisation de cet événement s’effectuera dans le strict respect des recommandations du secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT)  qui a demandé une plus grande implication des jeunes femmes dans ce secteur innovant.

Placée sous le thème « accompagner la jeune fille dans la connaissance des métiers des TIC », cette journée a pour objectif de créer un environnement qui encourage les jeunes filles à envisager une carrière dans le secteur des TIC. Il sera également question de faire découvrir à ces dernières l’univers des possibilités qu’ouvre ce secteur, leur permettre d’acquérir des compétences numériques et renforcer les capacités des conseillers pédagogiques d’orientation pour susciter plus de vocations.

Les premières bénéficiaires de cette journée que sont les jeunes filles dans le milieu scolarisé mais aussi la jeune femme qui envisage une carrière dans le secteur des TIC auront donc l’opportunité de découvrir cet univers à travers des stands dressés pour l’occasion mais aussi l’organisation d’un atelier sur le sujet.

Pour rappel, cette journée a été instituée par l’UIT le 8 avril 2011. Elle découle de l’adoption de la Résolution 70 par la conférence de plénipotentiaires de l’UIT intitulée « Intégration du principe de l’égalité hommes/femmes à l’UIT ». Depuis sa création  plus de 357 000 jeunes filles et jeunes femmes ont participé aux 11 100 évènements et ce, dans 171 pays dans le monde. Preuve que l’institution vise à former le maximum de jeunes filles dans ce secteur d’activité d’avenir régulièrement réservé aux hommes.

Laissez votre commentaire