Gabon : une enveloppe de 25 milliards de FCFA de l’AFD pour le PRE

Gabon Gabonmediatime Laetitia Dufay Roger Owono Mba Afd Gabon
Roger Owono Mba et Laetitia Dufay représentante pays de l’Agence française de dévéloppement © D.R.

Un mois après son entrée au capital de Gabon Special Economic Zone (GSEZ) via sa filiale Stoa Energy, l’Agence française de développement (AFD) a décidé de poursuivre sa collaboration avec le Gabon dans le cadre de son Plan de relance de l’économie (PRE). C’est ainsi que ce vendredi 29 novembre, Laetitia Dufay représentante pays de l’agence, a paraphé avec le ministre en charge de l’Economie Roger Owono Mba, un avenant de l’accord d’octroi de crédit relatif à la dernière tranche de son appui budgétaire, qui porte sur un montant de 37,5 millions d’euros soit un peu moins de 25 milliards de FCFA. 


C’était ce vendredi au siège du ministère de l’Économie, des Finances et des Solidarités nationales. Dans le cadre du Plan de relance de l’Économie (PRE) dont les résultats sont jusque là mitigés, le gouvernement gabonais et l’Agence française de développement (AFD) ont procédé à la signature d’un avenant de l’Accord d’octroi de crédit relatif à la dernière tranche de l’appui budgétaire accordé par cette dernière au Gabon.

En effet, cet accord dont la signature a été effectué entre le ministre de l’Economie Roger Owono Mba et la directrice de l’AFD au Gabon Laetitia Dufay, porte sur un montant de 37,5 millions d’euros soit un peu moins de 25 milliards de FCFA. Il constitue un complément non négligeable aux ressources budgétaires disponibles de l’Etat dans le cadre de la mise en œuvre de divers programmes.Evoquant cet appui budgétaire de l’AFD, Roger Owono Mba a indiqué que c’était « la marque de la confiance que ce partenaire financier place dans notre économie ». Une confiance qui au regard des récents événements, pourrait néanmoins être remise en cause dans le cadre de l’accord élargi au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) signé avec le FMI.

Laissez votre commentaire