Gabon: une enquête pour faire la lumière sur le «calvaire» des Panthères U20 féminines

Les panthères féminies entassées dans une chambre de Motel d'Owendo © D.R.

Dans un communiqué daté de ce vendredi 24 mai 2019, signé du ministre d’Etat en charge des Sports, le gouvernement a annoncé la saisine des autorités judiciaires pour que des poursuites soient engagées contre les auteurs des prétendus sévices subis par les Panthères U20 féminines. Ci-dessous in extenso ledit communiqué.



« Depuis la nuit d’hier à aujourd’hui, des informations présentées comme des témoignages de jeunes filles sélectionnées en équipe nationale féminine de football de moins de 20 ans, font état de maltraitances, de harcèlement sexuel, d’attouchements et de viols qu’elles auraient subies de la part de certains membres de l’encadrement technique et administratif de l’équipe.

La gravité des faits allégués vient de me conduire à saisir la FEGAFOOT pour une enquête interne s’agissant des aspects administratifs.

Je viens également de saisir le Procureur de la République pour l’ouverture d’une enquête qui pourrait aboutir, si les faits étaient établis, à des poursuites judiciaires contre les auteurs présumés.

Nous avons pris l’engagement d’apporter des réformes dans le sport, afin qu’il demeure facteur d’épanouissement, de cohésion et d’unité de la Nation.

Les comportements déviants tels que le harcèlement sexuel, la violence psychologique et les pressions de toute nature, ne peuvent y prospérer.

La loi doit s’appliquer dans toute sa rigueur.

Fait à Libreville, le 24 mai 2019

Alain-Claude BILIE-BY-NZE »

Laissez votre commentaire