vendredi,7 août 2020
Accueil Derniers articles Gabon : une dizaine de corps abandonnés à la morgue du CHUL

Gabon : une dizaine de corps abandonnés à la morgue du CHUL

C’est par le biais d’un communiqué que le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) a tenu à interpeller les parents et proches des disparus, dont les corps sont conservés depuis neuf mois au sein de la morgue de cette structure hospitalière. En effet, c’est une dizaine de corps qui sont abandonnés et qui, faute de réaction des parents pourraient amener le CHUL à procéder à leur « inhumation à titre d’indigent ». 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Dans ce communiqué signé de la directrice générale du CHUL le Dr Marie Therese Vane épouse Ndong-Obiang indiqué que lesdites dépouilles sont abandonnées au sein de son unité hospitalière depuis le 25 juin 2019. Une situation pour le moins inconfortable pour la structure qui a décidé de donner un ultimatum jusqu’au 29 février 2020. « Les parents ou toute personne les reconnaissant ou à la recherche de leurs proches sont priés de se rapprocher de l’établissement pour identification et récupération des dépouilles, jusqu’au 29 février 2020 », indique le communiqué. 

Selon la direction générale de l’hôpital, cette mesure concerne les familles de plusieurs défunts notamment une ressortissante togolaise appelée Hélène, deux indigents identifiés comme Habourou Missounda et Davy Ntsoumoumbi. À cette liste s’ajoutent les corps du bébé Ibinga Mboumba, Magalie Nze et Marie Thérèse Nseghe. La dépouille d’un monsieur dont l’identité n’a pu être trouvée complète la liste.

Un fait très récurrent au sein de cet établissement hospitalier qui fait très souvent face à l’abandon de corps dans ses chambres froides. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Street 103 Gabon Gmt