Gabon: une circulaire pour confirmer la limitation de la taille des cabinets ministériels

La nouvelle équipe gouvernementale autour du président et du vice-président de la République © D.R

Le Conseil des ministres du jeudi 21 juin dernier, il a entre autre décidé de réduire de façon drastique du train de vie de l’Etat. Une mesure qui a entraîné le chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet, à limiter la taille de l’ensemble des cabinets ministériels. Pour s’assurer que tous les membres du gouvernement respecteront ladite mesure, le premier ministre a publié ce mercredi 27 juin 2018, une circulaire qui prévoit les quotas et des sanctions en cas de non respect.

Le chef du gouvernement a, dans le cadre du respect de la mesure destinée à réduire le train de vie de l’Etat, indiqué dans une circulaire n°O850/PM/SGG rendue publique ce mercredi, que «les ministres qui ne prendront pas en compte les nouveaux critères de composition et de quota du personnel au sein de leurs ministères, verront leurs propositions de nominations rejetées par le secrétariat général du gouvernement».

Ces mesures dispose en effet, que les cabinets des ministres d’Etat vont dorénavant se limiter à 25 collaborateurs, soit un directeur de cabinet, 8 conseillers, 4 chargés d’études, 5 chargés de missions, une secrétaire particulière du ministre d’Etat, une secrétaire particulière du directeur de cabinet, un chef de protocole, un aide-camp, deux agents de sécurité et un chauffeur particulier.

Les cabinets des ministres disposeront quant à eux de 22 collaborateurs, soit un directeur de cabinet, 7 conseillers, 4 chargés d’études, 3 chargés de missions, une secrétaire particulière du ministre, une secrétaire particulière du directeur de cabinet, un chef de protocole, un aide-camp, deux agents de sécurité et un chauffeur particulier.

Les ministres délégués ne devront se contenter eux que de 15 membres dans leurs équipes, soit un directeur de cabinet,  4 chargés d’études, 3 chargés de missions, une secrétaire particulière du ministre délégué, une secrétaire particulière du directeur de cabinet, un chef de protocole, un aide-camp, deux agents de sécurité et un chauffeur particulier.

Par ailleurs, ladite circulaire supprime le poste de chef de cabinet. Pour la gouvernement actuel qui compte 40 membres plus 1, ce sont 41 chefs de cabinet qui seront remerciés.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire