mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneGabon: un vaste réseau de trafic de faux carnets de vaccination démantelé

Gabon: un vaste réseau de trafic de faux carnets de vaccination démantelé

Ecouter cet article

Laurette Manfoumbi et Christiane Akoma Engone, deux infirmières exerçant au Centre de santé de Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement de la commune de Libreville ont récemment été interpellées par les agents de police. Ces dernières sont soupçonnées de faire partie d’un « vaste trafic de carnets de vaccination et de simulation de vaccination contre le covid », rapporte le quotidien L’Union.

Les services judiciaires de la ville de Libreville et la brigade mixte du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus (Copil) n’ont pas fini de faire la chasse aux personnes qui ne respectent pas scrupuleusement les mesures gouvernementales censées faire barrage à une nouvelle flambée de la maladie. Dernier fait en date, les récentes interpellations de deux infirmières répondant aux noms de Laurette Manfoumbi et Christiane Akoma Engone. 

Une arrestation rendue possible grâce à un stratagème mis en place par la police. « Le 14 septembre 2021, en civil 3 agents de police pénètrent dans le centre de santé et se dirigent vers l’unité de vaccination covid-19 de Nzeng-Ayong. Ils souhaitent se faire vacciner sans se faire piquer. Et c’est le traquenard qui se renferme sur les deux infirmières qui auraient accepté d’accéder à leur requête tout en leur fournissant des preuves d’un trafic de carnet de vaccination. Des éléments compromettant qui vont conduire à leur interpellation » rapporte le quotidien L’Union.

En effet, alors que le ministre de la Santé le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong ne cesse d’interpeller les populations sur le danger lié à la crise sanitaire liée au covid-19, il semble que cet appel à la vigilance soit ignoré par de nombreux compatriotes, par ailleurs membre du personnel médical. Une situation encore plus incompréhensible et qui démontre l’incivisme de certains concitoyens, alors que le pays met tout en œuvre pour empêcher une nouvelle une recrudescence de cas de covid-19 notamment avec l’apparition du variant Omicron dans le monde. 

Gageons que cette interpellation dissuade d’autres compatriotes d’en faire autant. Pour l’heure, les agents de la Police judiciaire sont déployés sur le terrain afin de démanteler ce qui semble être un vaste réseau de trafic de carnets de vaccination à travers le « Grand Libreville ». Pour rappel, en novembre 2021, 39 personnes avaient été appréhendées avec des faux tests PCR & carnets de vaccination.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop