jeudi,29 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : un retraité tué par sa dame de ménage aux charbonnages

Gabon : un retraité tué par sa dame de ménage aux charbonnages

François Louba, ancien fonctionnaire âgé de 68 ans aurait été involontairement tué par sa dame de ménage le jeudi 21 décembre 2019 dernier au quartier charbonnages sis au premier arrondissement de Libreville. Interpellés, la présumée tueuse et ses complices sont gardés à vue à la Direction des affaires criminelles (DAC) en attendant d’être déférés devant le parquet. 

Le jeudi 11 décembre 2019 dernier, le corps de François Louba a été retrouvé sans vie à son domicile sis aux charbonnages dans le 1er arrondissement de commune de Libreville. Selon le récit du quotidien L’Union, il s’agirait d’un homicide involontaire. En effet, ce jour-là, Olsen Cyrielle Pendi, employée chez le retraité décide d’aller faire le ménage à 17 heures et ce, à l’insu de son patron. L’ayant averti de sa présence, François Louba serait revenu chez lui pour permettre à la jeune fille d’effectuer ses tâches. 

Poursuivant ses explications, la mise en cause précise qu’une fois le nettoyage et le repassage terminés, son patron lui aurait demandé de rester encore un peu. Pas intéressée, elle aurait refusé avant d’aller se coiffer dans la chambre de son patron. Occasion choisie par ce dernier pour tenter de la caresser. C’est alors qu’elle se serait saisie d’un insecticide et aurait vidé tout son contenu sur le visage du sexagénaire. Lequel se serait aussitôt écroulé après inhalation de la substance toxique. 

Paniquée, Olsen Cyrielle aurait tenté de le réanimer à l’aide d’une serviette mouillée. N’ayant pas eu l’effet escompté, elle aurait joint sa sœur aînée au téléphone.  « J’ai dit à ma sœur que j’étais chez mon ami et que j’avais besoin de son aide en urgence  », a-t-elle avoué aux enquêteurs de la DAC. Laquelle arrivera quelques minutes après accompagnée de son concubin et leur petit frère. Sur place, les deux garçons seraient restés dehors tandis que la grande sœur allait retrouver Cyrielle avant d’en ressortir avec une bouteille de gaz, une gazinière et un écran plasma tous neufs. 

Ce n’est que des heures plus tard qu’un proche du défunt, venu lui rendre visite, a découvert le corps de François Louba. L’enquête menée par les agents de la direction des affaires criminelles (DAC) a permis d’interpeller la présumée tueuse et ses 3 complices. Toujours gardés à vue pour nécessité d’enquête, ils encourent une peine allant jusqu’à 5 ans d’emprisonnement au plus assortie d’une amende de 2 millions Fcfa, comme le prévoit l’article 379 du nouveau Code pénal gabonais encadrant l’homicide involontaire. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion