samedi,19 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: un responsable d’une des sociétés adjudicataires sur le projet Magnolia recherché...

Gabon: un responsable d’une des sociétés adjudicataires sur le projet Magnolia recherché par le B2

Le contentieux opposant la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et les entreprises adjudicataires du projet de la Cité Magnolia initié par sa filiale immobilière Avorbam Investissements vient de prendre un tournant judiciaire après la décision de l’institution financière de reprendre la main sur ce dossier. Un nouvel épisode corroboré par la convocation par la Direction générale des Contre-ingérences et de la sécurité militaire communément appelée B2 du directeur général de Nebulia Group Diboty Pambu.

Cette convocation intervient quelques semaines seulement après la décision de  la Caisse des dépôts et consignations de résilier les contrats avec les trois entreprises adjudicataires de la Cité Magnolia, notamment Nebulia Group, GFRA BTP et la Compagnie de construction de l’Ogooué. En effet, face au non-respect de leurs engagements, en l’occurrence la livraison dans les délais contractuels des logements et des travaux annexes, la CDC s’était résolue à reprendre le site et à le placer sous surveillance policière en attendant la reprise des travaux par d’autres entreprises. 

Une décision dont l’une des entreprises aurait fait fi d’ignorer, puisque selon une source proche du dossier, le directeur général de Nébulia Diboty Pambu Manfuma, malgré la présence policière, aurait multiplié des visites sur le site sans autorisation aucune. Dans l’optique visiblement de manipuler certains réservataires et l’opinion, sieur Diboty Pambu, aurait tenté d’emmener, à plusieurs reprises des journalistes sur les lieux pour réaliser des reportages, sauf qu’en recoupant les faits, les hommes des médias se sont tous les uns à la suite des autres rendus compte de la manipulation.

À la suite des plaintes incessantes des réservataires dans l’émission Surface, la Caisse des dépôts et consignations avait rassuré les plaignantes au cours de l’émission. Toute chose qui avait permis de faire remonter à la surface les dessous du dossier Cité Magnolia. Les derniers faits en date, sont l’introduction d’une équipe de reportage du service des actualités télévisés de Gabon Première sur le chantier par l’entrepreneur. 

 Une attitude qui aurait donc contraint l’institution finanière à saisir les autorités judiciaires pour faire cesser ces intrusions. Dans la convocation n°453 DGCISM/DIJ dont Gabon Media Time a reçu copie, Sieur Diboty Pambu est ainsi « convoqué à la direction générale des Contre-ingérences et de la sécurité militaire pour affaire le concernant ». 

Il faut souligner que le responsable de Nébulia s’était montré très peu coopératif dans la conduite de ce projet de construction de 200 logements et même après plusieurs mises en demeure. Ces entreprises qui avaient pourtant bénéfic de la confiance de la CDC se sont illustrées non seulement par des retards dans la poursuite des travaux mais aussi par le nonrespect des normes rendant plus de la moitié des logements en construction inhabitables. 

 

Désormais activement recherché par les forces de sécurité et de défense, plusieurs tentatives de contacter sieur Diboty Pambu, pour recueillir sa version des faits par la rédaction de Gabon Media Time, se sont révélées infructueuses depuis le dimanche 2 août 2020. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt