mercredi,12 août 2020
Accueil A La Une Gabon : un nouvel eurobond d’ici la fin de l’année?

Gabon : un nouvel eurobond d’ici la fin de l’année?

Fort du succès de l’emprunt obligataire international lancé en janvier dernier avec le soutien de la Deutsche Bank, JPMorgan Chase et Standard Bank Group, le deuxième plus petit producteur de pétrole de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) entend repartir sur les marchés financiers d’ici la fin de l’année. C’est ce qu’a laissé entendre le ministre de l’Economie et des Finances Jean-Marie Ogandaga à l’agence Bloomberg au cours d’une interview il y a quelques jours. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

En effet, comme le révèle l’agence de presse américaine du groupe Bloomberg LP spécialisée dans l’économie et la finance, le Gabon pourrait émettre une autre euro-obligation d’ici la fin de l’année. Cherchant des moyens de réduire le coût de sa dette, le Gabon entend à nouveau se projeter d’ici quelques mois sur les marchés financiers pour souscrire ce nouvel eurobond. 

Déjà révélé lors d’une récente interview accordée à Gabon Media Time au sujet de l’eurobond à 1 milliard souscrit en janvier dernier, par Mays Mouissi qui soulignait que « d’autres échéances de remboursement du capital d’eurobonds étant prévues dans un futur proche, il faut s’attendre à ce que le gouvernement réitère cette opération puisqu’il ne sait pas rembourser autrement ce type d’emprunt », cet eurobond à venir « témoigne de la confiance du marché » selon Jean Marie Ogandaga . 

Néanmoins, pour le deuxième plus petit producteur de pétrole de l’OPEP qui a émis avec succès le premier eurobond africain de 2020 tout en ayant reçu 3,5 milliards de dollars d’offres, la multiplication de ces opérations dans un contexte de baisse des prix et des volumes des produits pétroliers, inquiète quant à l’augmentation de la charge de la dette évaluée à plus de 240 milliards de FCFA dans la loi de finances 2020. 

Par ailleurs, à l’analyse de la demande mondiale de pétrole brut qui devrait baisser pour la première fois en plus d’une décennie à cause notamment du coronavirus chinois, la croissance économique du Gabon pourrait être altérée, même si pour l’heure les autorités tablent sur près de 5%. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt