Gabon: un nouveau Code des hydrocarbures pour rendre plus attractif le secteur

Ministère du Pétrole et des Hydrocarbures © D.R

Le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures Pascal Houangni Ambouroué a, l’année écoulée, mis en orbite un projet phare pour une redynamisation du secteur en l’occurrence la refonte du Code des hydrocarbures. Dans un entretien accordé au quotidien L’Union ce dernier est revenu sur l’état d’avancement de ce projet qui a mobilisé plusieurs experts nationaux et internationaux.



En effet, lors de cet échange, le membre du gouvernement a indiqué que toutes les étapes relatives à l’entrée en vigueur de ce Code sont bouclées à 90%. Son élaboration a réuni l’ensemble des acteurs du secteur notamment les experts du ministère, les partenaires nationaux et internationaux. La relecture et la validation de ce texte ont été effectuées par l’Université de Houston ainsi que par le cabinet Poulain choisis comme partenaires techniques.

Tout au long de cette année, le texte aura donc suivi la procédure en attendant  sa promulgation par le chef de l’Etat. La mise en application de ce texte de loi devrait permettre de donner un nouveau souffle au secteur des hydrocarbures. Outre, la nécessité d’assouplir le dispositif réglementaire, qui permettra de corriger la rigidité reprochée à la loi en vigueur depuis 2014, ce Code permettra également de rendre plus attractif le secteur et de « renouer avec la signature de contrats d’hydrocarbures ».

Au nombre des résultats attendus par la mise en place de nouveau cadre légal, la poursuite des projets de prospection pétrolière sur l’ensemble du bassin sédimentaire. « Il facilitera par ailleurs, la réalisation d’investissements directs étrangers sous forme de nouvelles acquisitions de blocs pétroliers. Ensuite, il permettra la diversification durable de notre économie en y introduisant des secteurs porteurs tels que l’exploitation des ressources gazières et les biocarburants », a relevé Pascal Houangni Ambouroué.

Autre élément qui devrait avoir un impact majeur pour l’économie gabonaise avec l’adoption du Code des hydrocarbures, c’est l’amélioration du cadre contractuel des relations entre l’Etat et l’industrie pétrolière, elle permettra de rassurer les opérateurs pétroliers de l’existence d’une administration saine et dynamique, de faire la promotion du bassin sédimentaire à travers l’assouplissement des règles d’accès et d’ouvrir notre pays au marché international, grâce aux avantages offerts par un cadre juridique, économique et fiscal plus attrayant.

Laissez votre commentaire