Gabon: un nouveau Code des hydrocarbures en gestation

Ministère du Pétrole et des Hydrocarbures © D.R

Pour faire face aux nombreuses fluctuations du marché, et ainsi rendre le secteur plus attractif, le gouvernement gabonais vient d’annoncer une mesure visant à réformer la législation pétrolière en vigueur.

Ce secteur qui a subi de plein fouet le crack pétrolier de 2014, avec pour incidence directe, une baisse de plus de 50% du prix du baril, a plongé le pays et la sous région dans un marasme économique, qui a débouché sur une crise sans précédent.

L’objectif visé par le gouvernement, est donc de rendre la législation sur les hydrocarbures, plus adapté à l’activité et la volatilité dans ce secteur, en garantissant à l’Etat gabonais une participation minimale de 20% dans les projets pétroliers, car la législation actuelle «limite la marge de manœuvre des investisseurs intéressés par l’exploration», indique le ministère du pétrole.

Un panel d’experts de tous bords se réunira du 26 au 28 mars, à Libreville, afin d’identifier et proposer les changements, afin d’améliorer le cadre actuel et ainsi pouvoir attirer plus d’investisseurs dans un secteur qui compte déjà Total, Assala Energy, ou encore Tullow Oil.