Gabon: un militaire porté disparu à Doussala

Photo illustrative © D.R

Ce mardi 30 octobre, un militaire aurait disparu alors qu’il se trouvait en mission à Doussala, un village frontalier au Congo qui se trouve à 48 km de la commune de Ndendé chef lieu du département de la Dola, dans la province de la Ngounié, rapportent nos confrères de Gabonactu.

Selon les sources approchées par Gabonactu, le militaire dont l’identité n’est pas encore connue est en mission pour le compte de l’opération « Koubia » menée à Doussala, une localité frontalière à la République du Congo-Brazzaville. Ce militaire disparu depuis 3 jours est rattaché à la région militaire sud dont le commandement se trouve à Mouila.

Le militaire porté disparu est un élément de l’équipe en charge d’assurer la sécurité de la frontière Gabon-Congo dans le cadre de l’opération « Koubia », initiée en 1997 par les autorités gabonaises lorsque la guerre civile qui a conduit au départ du pouvoir de Pascal Lissouba éclate dans ce pays voisin.

Dans le cadre de cette mission de sécurisation du territoire, des équipes de l’armée de terre se relaient à intervalles réguliers de 2 semaines à Doussala. Après une ronde effectuée dans la forêt avoisinante, le soldat aurait disparu sur le chemin du retour. « Il a dit qu’il regagnait son poste de travail parce que c’était lui qui était de permanence, mais depuis trois jours, il est introuvable », a expliqué un habitant de Doussala à nos confrères de gabonactu.

Malgré des recherches et de multiples interrogatoires dans la contrée, les militaires peinent à résoudre le mystère de cette disparition.

Laissez votre commentaire