mercredi,28 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: un jeune homme perd la vie par noyade dans les eaux...

Gabon: un jeune homme perd la vie par noyade dans les eaux de l’Ivindo

Le jeune Kobiston Ilenangoye, un jeune passeur a trouvé la mort par noyade le vendredi 18 septembre 2020 durant la traversée du fleuve Ivindo dans la zone Bika-Bika au quartier Mbolo à Makokou. Le drame serait consécutif à une avarie observée sur la pirogue provoquant un trou béant. Perdue dans les eaux de l’Ivindo, le corps du regretté a été repêché dans un état de décomposition avancée.

Si l’activité de la traversée de l’Ogooué reste une activité génératrice de revenus pour ceux qui la pratiquent, il n’en demeure pas moins qu’elle peut s’avérer périlleuse. Une leçon que Kobiston Ilenangoye a malheureusement apprise à ses dépens. En effet, le vendredi 18 septembre dernier, le jeune homme exerçant à l’insu de ses parents la traversée des agricultrices, a été emporté par le courant des eaux alors qu’il tentait de se sauver d’une noyade.

Selon notre confrère L’Union, c’est au moment de venir prendre , à l’aide de sa pirogue, plusieurs femmes que l’embarcation de fortune s’est retrouvée remplie d’eau. Une situation due à une avarie en plein coeur de ladite pirogue qui laissait un trou béant. Constatant cette défaillance, le jeune homme aurait plongé pour tenter de regagner le rivage. Et ce, devant les regards médusés des femmes présentes impuissantes devant la triste scène. 

Témoin de la scène, le père de Kobiston Ilenangoye, révèle qu’il ignorait totalement que son fils exerçait dans cette activité. « J’ai été surpris en arrivant au débarcadère, on a vu que quelqu’un se noyait », aurait-il déclaré chez notre confrère Gabon actualité. C’est quelques heures après qu’il apprendra que l’infortuné était son fils. Une méconnaissance qui pourrait être justifiée par le fait que depuis la séparation avec le mère de ce dernier, « Koby » vit avec ses parents maternels. 

Par ailleurs le père de la victime, explique même que « jamais, il n’a nagé devant moi. Jamais, il a pris la pagaie ou fait la traversée. Mais sa mère dit qu’il avait l’habitude de faire la traversée à ces femmes », a-t-il complété à propos du drame. Il faudra 48 heures pour que le corps de Koby revienne à la surface. Repêché dans un état de décomposition, il sera immédiatement inhumé. Selon les riverains de Mbolo 2, il ne s’agirait pas du premier cas. Les passeurs perdent très souvent la vie durant la traversée surtout quand ils ne savent pas nager.

Il semble dès lors judicieux que les autorités de la localité puissent se saisissent de ce dossier afin d’arrêter l’hémorragie. Car à cette allure cet axe fluvial risque d’être abandonné du fait de la psychose qui aura gagné les âmes. Pour information, les agricultrices de Makokou affectionnent tout particulièrement cette presqu’île située sur la rive gauche du fleuve Ivindo pour la simple raison qu’en plus d’être fertiles, ses terres sont à l’abri de toute destruction par les éléphants.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion