samedi,19 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: un jeune de 20 ans lâchement assassiné par 3 de ses...

Gabon: un jeune de 20 ans lâchement assassiné par 3 de ses amis à Alibandeng

Le jeune « Gégé » à peine âgé de 20 ans a été violemment poignardé par 3 de ses amis au quartier à Alibandeng le dimanche 19 juillet 2020. Ce drame serait consécutif à une dispute engagée entre les 4 jeunes gens autour d’un présumé partage inégal d’argent après avoir fait une petite bricole. Les mis en cause seraient deux Gabonais et un Nigérian, tous résidents au même quartier. 

La scène, rendue publique par une vidéo prise et parvenue à la rédaction de Gabon Media Time  alors que la victime respirait encore, aurait eu lieu à Alibandeng dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville. La vidéo montre clairement un jeune compatriote gisant dans une mare de sang après avoir été agressé par des inconnus. C’est en tous cas ce à quoi on penserait. Sauf que des nouveaux éléments ont pu apporter un peu de clarté sur les faits

En effet, une source proche de la famille jointe par Gabon Media Time a révélé que le jeune homme qui répondait au petit nom de « Gégé » avait été poignardé par deux de ses amis de quartier avec qui il venait de faire une petite bricole.« Il a travaillé avec ses amis. Donc il est allé demander sa part d’argent travaillé ensemble. Ils se sont disputés et Gégé a décidé de rentrer », a-t-elle déclaré. Sur le chemin du retour, il aurait entendu la voix d’un de ses amis l’appeler. 

Malheureusement pour lui, au moment de se retourner ce dernier, aidé de ses 2 complices, lui a asséné inopinément plusieurs coups de couteau à la gorge. Immobilisé par ses agresseurs, le jeune homme ne parviendra pas à solliciter le secours des riverains. Ce n’est que quelques minutes après que des passants vont le retrouver baignant dans une marre de sang. Étrangement, ces derniers prendront leur temps pour filmer et faire des commentaires plutôt que de le transférer vers un centre médical. 

Pendant ce temps, des témoins impuissants de la scène se sont mis à la poursuite des 3 jeunes délinquants. S’étant rendus à leurs domiciles, les parents auraient opposé une résistance farouche à les dénoncer. Emportés par la colère, les riverains ont dû passer à tabac ces parents à l’attitude indélicate pour qu’ils révèlent où étaient cachés les agresseurs. Saisis de l’affaire, les agents des forces de l’ordre se sont déportés sur les lieux et les ont interpellés. 

Quant à la victime, elle a rendu l’âme au sein d’une unité sanitaire après avoir subi une intervention chirurgicale d’urgence. Le retard pris entre la découverte et la prise de vidéo a assurément favorisé le passage de vie à trépas de « Gégé ». Les 3 jeunes encourent gros conformément à l’article 233 du nouveau Code pénal qui dispose que « L’auteur des coups et blessures volontaires commis avec préméditation ou guet-apens, si la mort s’en est suivie, est puni de la réclusion criminelle à perpétuité ». 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt