Gabon: Un homme tué par sa «Tchiza» déguisée en infirmière au CHUL

Entrée principale du Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) © D.R

La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux par le biais de notes vocales et des partages. « Une Tchiza déguisée en infirmière » serait parvenue à entrer discrètement au service réanimation du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), où elle aurait administré à l’aide d’une seringue une substance non révélée pour l’instant à son amant. Contactés par Gabon Media Time, plusieurs agents en service confirment la survenance de cet acte aussi ignoble que rocambolesque.

GABON LIBREVILLE

Les histoires se suivent mais ne se ressemblent guère. Finis les meurtres pour de l’argent à l’arme blanche et les agressions, place à l’empoisonnement. En effet,  « une jeune femme au teint métissé » se serait rendue coupable d’un crime des plus crapuleux envers celui qui, il y a peu, était son amoureux. La victime aurait rompu son idylle avec la fausse infirmière après qu’elle eut survécu à un Accident vasculaire cérébral (AVC).

Une décision qui n’a pas été du goût  « la Tchiza ». cette dernière aurait proféré envers le monsieur des menaces qu’elle n’a pas tardé à mettre à exécution. Ce samedi 11 mai 2019, elle s’est rendue au CHUL où était internée la victime. Astucieuse, elle se serait déguisée en infirmière et aurait réussi à entrer dans la chambre dans laquelle était interné son amant. Selon le témoignage d’une infirmière en poste au service des urgences du CHUL, c’est en présence de l’épouse du monsieur qu’elle a  « administré » à l’aide d’une seringue  « le poison » qui l’a fait passer de vie à trépas.

En sortant de la salle, les mouvements brusques de convulsion ont attiré l’attention de sa femme. De retour et voyant sortir la délinquante, elle l’a interpellée en demandant des explications. C’est à ce moment que  « la Tchiza » a voulu prendre la fuite. Rattrapée et mise hors d’état de nuire, elle aurait été conduite à la police judiciaire. La direction générale du CHUL n’a pas encore fait de communication officielle. Nous y reviendrons !

Laissez votre commentaire