Gabon: Un hibou sème la panique à Nzeng-Ayong

Scène de panique à Nzeng-Ayong, au lieudit Nouvelle-Cité, dans le 6ème arrondissement de Libreville. En effet, le week-end écoulé, un hibou s’est introduit dans le domicile d’un particulier, poussant ainsi ses occupants à quitter précipitamment les lieux et à faire appel aux services  d’un pasteur, rapporte le quotidien L’Union. 


Selon la croyance populaire gabonaise et même africaine, le hibou est considéré comme un oiseau de malheur. Son intrusion dans une maison le jour, tout comme sa simple apparition est souvent à l’origine de scènes de panique chez plusieurs personnes qui y voient un mauvais présage. Le week-end écoulé, à Nzeng-Ayong, Nouvelle-Cité, l’intrusion d’un hibou aurait causé la panique au sein d’une famille.

Installés devant leur écran, les occupants dudit domicile ne s’attendaient pas à recevoir la visite de cet oiseau de nuit. En effet,  « l’oiseau nocturne est entré dans le salon, puis s’est mis à voler d’un coin à un autre de la pièce avant de se poser sur le living » relate L’Union. Pris de peur, les occupants ont tous quitté la maison, laissant ainsi seul le rapace, qui ne sortira que quelques minutes plus tard. 

Convaincus que cette intrusion pourrait être une source de malheur, les propriétaires des lieux ont immédiatement fait venir un pasteur. Ce dernier a initié une séance de prière en vue de purifier les lieux potentiellement souillés par la simple présence du rapace. L’intervention du pasteur aura permis aux occupants de regagner leur domicile sans crainte.

Laissez votre commentaire