mardi,22 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: un garçon de 6 ans en soins intensifs au Samu social...

Gabon: un garçon de 6 ans en soins intensifs au Samu social après avoir été sodomisé

C’est la triste nouvelle mise au grand jour par les équipes du Service d’aide médicale d’urgence social gabonais ce vendredi 11 septembre 2020. En effet, selon un communiqué signé du premier responsable de cette organisation le Dr. Wenceslas Yaba, un gamin d’à peine 6 ans est entre la vie et la mort à cause d’un condylome ano-rectal qui aurait été « causé par des rapports sexuels avec un adulte malade ».

Il ne se passe plus une semaine sans qu’un fait insolite et répugnant ne soit signalé à Libreville ou à l’intérieur du pays. Cette fois-ci, il s’agit d’une agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans. En effet, d’après le communiqué du Samu social gabonais rendu public ce jour et signé de son coordonnateur général le Dr. Wenceslas Yaba, un enfant de 6 ans vient d’être repêché des mains de la faucheuse.

Selon le récit du premier responsable de cet organe de santé qui a su avec brio être un soutien sans faille au service public dévolu au ministère de la Santé, un jeune garçon issu d’une famille extrêmement démunie présenterait une maladie peu commune. « Nous sommes actuellement en train de sauver depuis 48h, cet enfant ci-dessous de 6 ans de parents extrêmement démunis, présentant ce condylome ano-rectal », a indiqué le Dr. Wenceslas Yaba dans son communiqué parvenu à la rédaction de Gabon Media Time.

Cette information ne semble guère étonner l’opinion publique, du fait que le Samu social gabonais traite en moyenne 800 personnes par jour et ce, gratuitement. Seulement, la maladie dont souffre le bambin serait liée à un abus sexuel. « Elle est causée très probablement par des rapports sexuels avec un adulte malade », a précisé ledit communiqué. Ainsi, cet enfant aurait quotidiennement été abusé par une personne mûre aux idées perverses et déviantes. 

Heurté par la « cruauté » de l’auteur, encore méconnu, de cet acte ignoble, le Samu social gabonais a annoncé avoir saisi les autorités judiciaires afin de faire la lumière sur ce fait. En outre, une campagne de sensibilisation sera menée afin de lever le voile sur les cas similaires dont sont victimes de centaines de milliers de d’enfants. À ce propos, un numéro vert a été communiqué pour les alertes aux maltraitances de toutes natures contre les enfants. Il s’agit du 1488, entièrement gratuit et ouvert 24 heures sur 24.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt