mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: Un fils tabasse violemment son père à Koulamoutou

Gabon: Un fils tabasse violemment son père à Koulamoutou

Le regard porté sur le jeune Taleck Darcel Koyi Nzenguet à Koula-moutou a définitivement changé. Et pour cause, ce jeune homme de 25 ans a asséné des coups de tête sur son géniteur alors que ce dernier tentait de le calmer dans une dispute, il médite actuellement sur son sort en détention préventive à la prison centrale du chef lieu de l’Ogooué-Lolo.

Les cas de violence d’un fils sur un père sont tellement peu fréquents qu’on en parle presque jamais. Pourtant le quartier de Bambambo dans le deuxième arrondissement de Koula-Moutou s’est réveillé sur cette nouvelle peu valorisante pour la société gabonaise. En effet, dans la société bantu, le respect de l’aîné est une vertu et une obligation pour les plus jeunes qui sont soumis à des châtiments virulents en cas de violation de ces interdits.

Le récit narré par le quotidien L’Union fait état d’une rixe entre un père et fils qui a mal tourné. En effet, la scène a eu lieu à Koula-Moutou où un père de famille, enseignant d profession a découché de la maison conjugale pour passer la nuit chez sa dulcinée vivant dans un quartier non loin. Ce soir, son fils rentré plus tôt à la maison a constaté la fermeture de la porte centrale et a décidé d’aller récupérer la clé auprès de son géniteur.

Une fois sur les lieux , le jeune homme s’est mis à vociférer sur son papa en lui donnant injonction de lui remettre les clés. Mais le papa constatant la nuit qui était tombée décline la demande de son fils en lui indiquant qu’ils se verraient le lendemain. Cette réponse n’a pas plu au fils qui a continué à proférer des injures à son père, en réponse le père prit sur lui de finalement rallier la maison conjugale pour permettre à son gamin de récupérer ses effets.

En chemin, une énième jouxte verbale éclate et le fils hausse le ton avant de lui asséner deux coups de tête. Quelques heures après ce dernier a été arrêté par les agents de la sûreté urbaine de la localité. Les résultats de l’enquête préliminaire laissent entendre que Taleck est un récidiviste. Il n’en a pas suffi plus pour que le parquet le place en détention préventive sous la plainte de sa victime, son père. Deux délits sanctionnés par l’article 230 du code pénal lui sont imputés notamment violence et voie de fait.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt