Gabon: un fils d’André Mba Obame bientôt aux manettes de Tv+ ?

Logo de la chaine de télévision TV+ © D.R

Au moment où de nombreux observateurs de la vie sociale gabonaise s’interrogent sur l’avenir de cette chaîne de télévision qui semble avoir changé de bord au regard de sa ligne éditoriale, celle-ci a accueilli un nouvel actionnaire qui devrait donner un nouveau souffle à ce média. Ainsi, ce n’est autre que Joseph Ondong Atomo, fils d’André Mba Obame, fondateur de la chaîne de télévision, qui a récemment fait signifier par exploit d’huissier à l’entreprise qu’il avait racheté pour plusieurs millions de Fcfa des actions de la chaîne.



C’est donc par exploit d’huissier dont nous avons pu consulter copie que Ondong Atomo Joseph a informé de l’acquisition de la qualité d’actionnaire de la société TV+ conformément aux dispositions de l’article 764 de l’Acte uniforme Ohada relatif au Droit des sociétés commerciales et du groupement d’interet economique et de l’article 14 des statuts de ladite entreprise. Il ressort que cette opération aura été rendue possible grâce à la cession d’action à titre onéreux conclue par une des actionnaires de l’entreprise octroyant de ce fait 500 actions dans la chaîne.

Dans cette optique, il a sollicité son inscription au compte tiers de la société, qui il faut rappeler permet d’enregistrer toutes les opérations réalisées par une entreprise avec des tiers. Il peut s’agir des opérations notamment la vente d’une marchandise ou d’une prestation ; l’achat d’un produit ou d’un service ; la rémunération du personnel ; ou encore le paiement des impôts dus. Dans la foulée le nouvel actionnaire a demandé également « la mise à disposition des documents sociaux concernant les trois dernières années d’exercice » donnant dès lors l’impression que ce dernier voudrait voir clair dans la gestion de cette entreprise.

Toutefois, selon nos investigations les parts d’actions acquises par le fils du fondateur de la télévision du futur seraient estimées à 10%. Cette acquisition devrait d’ailleurs passée par le stade de validation par le conseil d’administration de la chaîne qui pourrait se réunir dans les prochaines semaines.

Outre cet aspect purement technique, il faut dire que Joseph Ondong Atomo n’est pas méconnu du paysage médiatique gabonais. Il s’est fait découvrir par l’entremise de l’organisation d’œuvres humanitaires via son association « Josué », qui a contribué à la rénovation d’écoles ou le soutien à des familles sinistrées dans la région d’origine de son père. L’objectif étant clairement de faire prospérer l’héritage de celui que les Gabonais appellaient affectueusement « Moïse » du fait de son combat pour le changement et l’alternance dans le pays.

Longtemps restés en retrait dans la gestion de cette entreprise de presse, les enfants d’André Mba Obame semblent désormais décidés à reprendre les choses en main, notamment concernant la gestion de la chaîne de télévision du futur. Cette initiative s’inscrit dans la volonté de s’approprier cet héritage jusque là sous contrôle de l’actuel ministre délégué à l’Environnement Franck Nguema, par ailleurs neveu de l’opposant.

Ce dernier devant désormais être en retrait de la gestion de la chaîne de télévision conformément à la législation, qui juge incompatibles les fonctions de membre du gouvernement et la pratique d’une activité privée afin d’éviter les confusions ou les interférences entre l’intérêt national incarné par le gouvernement et des intérêts privés avec lesquels un membre du gouvernement aurait partie liée. La prise de contrôle de  Joseph Ondong Atomo semble donc toute légale et justifiée. Pis, l’article 15 de la loi n°019/2016 portant code de la communication est très édifiant concernant cette incompatibilité et interroge sur la position que devrait adopter la Haute autorité de la communication (HAC) qui laisse penser à un soutien tacite de cette institution au mélange des genres orchestré par le ministre.

Pour l’heure, il est désormais indéniable que Joseph Ondong Atomo, avec le soutien de ses frères et sœurs, compte bien relever le challenge qu’est de relancer TV+. Ce changement d’actionnaire permettra sans aucun doute à revigorer une chaîne de télévision en panne d’inspiration, qui était pourtant annoncée comme la télévision du futur.

Laissez votre commentaire