jeudi,26 novembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: un exploitant forestier chinois brièvement arrêté pour vol de bois à...

Gabon: un exploitant forestier chinois brièvement arrêté pour vol de bois à Mekambo

Il n’est un secret que la question de l’exploitation est une véritable épine sous le pied des autorités qui ne cessent  de mettre la main sur des exploitants illégaux des ressources forestières du pays. La preuve avec l’interpellation d’un exploitant forestier chinois, Liu Yao Dun, alias Yan, suspecté de vol de bois dans la forêt de Mekambo dans le département de la Zadié, dans l’Ogooué-Ivindo. Chose curieuse, l’indélicat aurait été relâché sans raison apparente le jeudi 22 octobre écoulé nous apprend l’Agence gabonaise de presse. 

Selon l’AGP l’homme d’affaires aurait été interpellé en compagnie de l’ancien chef de cantonnement des Eaux et Forêts de Mekambo, Marc Engangoye. Les deux compères sont poursuivis pour vol de bois, escroquerie et complicité d’escroquerie. Des accusations suffisamment graves, le Gabon ayant fait le choix de réprimer les délits liés à l’exploitation illégale du bois. 

Sauf que contre toute attente, l’exploitant forestier aurait curieusement été relâché alors que ce dernier était reconnu comme l’un des maîtres d’oeuvre de l’exploitation illégale du bois dans la contrée. « Il y a eu un abattage illicite des essences dans la forêt de Mekambo dont Yan et l’ancien chef de cantonnement des Eaux et Forêts, Marc Engangoye, seraient les auteurs », a confié à l’AGP une source proche du conseil départemental de la Zadié.

« Toutefois, aucune information n’est disponible sur le sort du haut fonctionnaire des Eaux et Forêts qui, du reste, aurait vendu à plusieurs personnes diverses essences dont le Kevazingo », indique l’Agence gabonaise de presse.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion