Gabon: un escroc notoire neutralisé après une tentative de vol

Vue aérienne de Libreville © D.R

99 jours pour le voleur et 1 jour pour le propriétaire. Cette assertion sied bien à la situation que vit actuellement Max Arnaud Moubicka, un escroc notoire qui, après avoir commis plusieurs forfaits, a été neutralisé en début de semaine par les forces de l’ordre. Selon le quotidien L’Union, c’est après une tentative de vol par effraction dans un commerce situé à la Cité Damas, que la police mettra la main sur le quarantenaire, qui par la suite a été placé en détention préventive à la prison centrale de Libreville.

Vols, escroquerie, faux et usage de faux sont les différents délits commis par Max Arnaud Moubicka. Ce début de semaine, l’aventure de ce dernier a pris fin. Ce quarantenaire, délinquant sénile sans foi ni loi a été surpris par des agents de police, alors qu’il tentait discrètement de cambrioler une boutique.

En effet, selon les faits, Max Arnaud a vu ses plans tombés à l’eau du fait de la présence d’un policier. »Le mis en cause aurait été surpris par un agent de police, alors qu’il brisait discrètement la porte d’un commerce à l’aide d’un objet« , a-t-on lu.

Interpellé puis conduit dans les locaux de la Direction de la Sûreté Urbaine (DSU), les policiers découvriront que le voleur n’était pas à son premier coup. Il lui est également reproché d’avoir escroqué plusieurs personnes. Le faux et l’usage de faux s’ajoute à  la liste des faits reprochés à cet homme.

Un chèque de 16 millions dérobé à sa propriétaire, 700 000 en espèce escroqués au responsable d ‘un hôtel, puis 400 000 F CFA subtilisés à une victime pour l’établissement d’un passeport…Une liste non exhaustive des forfaits commis par le quarantenaire dont les plaintes déposées dans d’autres unités de police vont être découvertes par les agents de police.

Poursuivi  pour tentative de vol par effraction, l’intéressé devra également répondre des actes d’escroquerie, de faux et usage de faux dont il est l’auteur. Placé en détention préventive à « Sans Famille », il médite actuellement sur son sort en attendant son procès. 

Laissez votre commentaire