Gabon: un enfant de 3 ans disparaît au village Abbé Bizang dans le Woleu-Ntem

Gabon Gabonmediatime Rinaldi Abagha Bitam Gabon
Le petit Rinaldi Abagha porté disparu au village Abbé Bizang près de Bitam © D.R.

Le petit Rinaldi Abagha, âgé de 3 ans est porté disparu depuis le dimanche 12 janvier dernier alors qu’il s’apprêtait à quitter le village Abbé Bizang, encore appelé Abbé Ebé pour rejoindre Bitam en compagnie de son oncle Armelin Nfono Abagha. Des sources inconnues ont signalé sa présence du côté d’Oyem. On relève également un cas d’escroquerie autour de cette malencontreuse histoire. 


C’est l’affaire qui défraie actuellement la chronique dans la ville de Bitam. D’après les informations reçues d’un proche de la famille, Rinaldi Abagha était sur le point de regagner Bitam avec son oncle après avoir passé un weekend au village Abbé Bizang. Ce dernier aurait laissé l’enfant dans la cours de leur village l’instant de quelques minutes avant d’aller récupérer rapidement un effet oublié à la cuisine. Seulement, à son retour, le petit avait disparu, il n’a plus été vu ensuite. 

Alertée, la police judiciaire a ouvert une enquête. Une enquête qui présenterait déjà de nombreuses pistes à exploiter, si l’on considère les propos de Venant Eyi Abagha, l’oncle de Rinaldi résidant à Libreville, qui dit avoir reçu de la part d’un inconnu, l’information selon laquelle l’enfant aurait été aperçu avec un monsieur à Oyem.  

En effet, Venant Eyi Abagha, qui considère Rinaldi comme son fils, dit avoir reçu le message d’un inconnu répondant au 062680642, ce lundi 13 janvier à 9h00. Un numéro  injoignable à l’heure où nous mettions sous presse. L’inconnu, un prétendu élève du lycée d’Etat Richard Nguema Bekale d’Oyem, et résidant au quartier Adzougou, aurait exigé de recevoir la somme de 30 000 FCFA avant de conduire la famille éplorée vers l’enfant. Accablé par le désir de retrouver son neveu, il fit un transfert de 20 000 FCFA via Airtel money au numéro 077195876. Un numéro bel et bien enregistré depuis Oyem sous le nom de Diane Minkwe Mi, confirme l’oncle. 

Pour un parent rien n’est pire que la disparition d’un enfant. Arnaque ou complice? Rien n’est encore confirmé jusqu’ici. Toutefois, la police judiciaire est à pied d’oeuvre pour tenter de retrouver le petit Rinaldi. Quant à l’inconnu, il n’a plus donné signe de vie après avoir reçu l’argent.

Laissez votre commentaire