Gabon : un emprunt de 3,5 milliards pour la phase 2 du projet de développement agricole et rural

Gabon Gabonmediatime Agriculture Gabon
Plantation de manioc © D.R.

Engagé dans une politique de développement de son secteur agricole, le Conseil des ministres du 7 novembre 2019 a entériné un projet de loi autorisant l’Etat gabonais à contracter un emprunt de 5,4 millions d’ euros, soit 3,5 milliards de francs CFA auprès du Fonds International de Développement Agricole (Fida). Un  financement qui devrait servir à la phase 2 du projet de développement agricole et rural (PDAR 2).


Après le succès de la phase 1 du Projet de développement agricole et rural (PDAR), le gouvernement et le Fida s’apprêtent à lancer le second volet de cet appui financier et technique aux entrepreneurs agricoles nationaux. C’est dans cette optique que le ministre de l’Economie et des Finances, Roger Owono Mba, a présenté au Conseil des Ministres le projet de loi autorisant l’Etat gabonais de 3,5 milliards de FCFA auprès de cette institution spécialisée du système des Nations unies. 

Le produit de cette emprunt est destiné au financement du projet de développement agricole et rural, phase 2 (PDAR 2) dont la première phase avait couté un peu plus de 8 milliards de FCFA à l’Etat.

Ce projet a permis de toucher un large public dans la province du Woleu-Ntem. En effet, ce sont 318 villages qui ont été impactés par le projet sur 484 villages que compte la province. Près de 730 groupements de producteurs ont été encadrés dans toute la province, et 858 microprojets ont été financés.

Laissez votre commentaire