Gabon: un Code des investissements plus attractif bientôt en vigueur

Vue de Libreville, capitale du Gabon © D.R

169ème au dernier classement Doing Business, le Gabon entend bien peaufiner sa stratégie pour attirer de nouveaux investisseurs. Ainsi, dans les tuyaux depuis de nombreux mois et porté par l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI), un nouveau code des investissements verra bientôt le jour au Gabon.

GABON LIBREVILLE

Multipliant les chantiers visant à rendre plus attractif le Gabon, le gouvernement planche actuellement sur un nouveau code des investissements. Plus attractif pour les investisseurs, plus fluide dans les procédures et en appoint au nouveau code pétrolier, ce code des investissements devrait voir le jour très prochainement.

En effet, comme l’a rappelé Jean Fidèle Otandault ministre de la promotion des investissements, le gouvernement gabonais souhaite se doter d’un code des investissements plus attractif. Confié à l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI), la réalisation de ce nouveau code des investissements devra intégrer des préalables.

Axé autour de questions liées à la politique et l’investissement,  l’immigration et le droit de travail, le développement durable, la protection des investissements et enfin l’incitation, ce nouveau code des investissements est voulu plus complet. Il devrait permettre à long terme au Gabon, d’améliorer ses performances en la matière, notamment avec un meilleur index au classement Doing Business.

Nouvellement nommé à la tête du département ministériel chargé de l’investissement, Jean Fidèle Otandault devra chapeauter ce projet, en axant ses efforts sur l’assainissement de l’environnement des affaires et la politique d’investissement au Gabon, tout en restaurant la confiance des opérateurs économiques. Par ailleurs, il devra garantir les conditions d’attractivité du Gabon à travers différents mécanismes d’accompagnement.  

Laissez votre commentaire