dimanche,5 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : un an après «Appel à agir» persiste, «qui dirige...

Gabon : un an après «Appel à agir» persiste, «qui dirige le Gabon ?»

Ecouter cet article

Un an jour pour jour que le collectif Appel à agir naissait avec pour ambition d’oeuvrer pour la déclaration de la vacance de pouvoir autour d’une question fondamentale qui à l’heure actuelle est toujours aussi vivace dans les esprits et pertinente dans l’opinion,  « Qui dirige le Gabon ? » 

Lancé le jeudi 28 février 2019 à la Chambre de Commerce de Libreville par dix compatriotes issus de la société civile gabonaise et des partis de l’opposition. Le collectif « Appel à agir » comprenant Marc Ona Essangui, Placide Aubiang Nzeh, Noël Bertrand Boundzanga, Elza-Ritchuelle Boukandou, Franck Ndjimbi, Nicolas Nguema, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, Anges Kevin Nzigou et les honorables Edgar Owono et M. Minault Zima Ebeyard un an après sa création n’a pas changé sa lanterne d’un poil.

Le collectif réclame toujours à ce jour la déclaration de la vacance de pouvoir par la Cour Constitutionnelle et  reste toujours convaincu de ce que le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba n’est plus en capacité de diriger le Gabon. Pour les membres du collectif  « Appel à agir », leur « initiative invite toutes les composantes du pays au dépassement pour sortir le Gabon de cette crise, à travers la constatation de la vacance du pouvoir. Conformément à l’article 13 de la Constitution de notre pays, cet objectif est aux fondements de notre démarche » déclaraient-ils. 

Alors que pour ces compatriotes, le voile n’a toujours pas été levé sur la question fondamentale de « qui dirige le Gabon ? », à l’heure les mêmes questions se posent à l’instar de Jean Eyeghe Ndong, membre de l’opposition qui avait lors d’une causerie affirmé que « Personne d’entre vous ne peut dire exactement où est le Président du Gabon aujourd’hui », il est évident que Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, et Anges Kevin Nzigou  pour ne citer que ceux là, continueront leur combat. 

Un combat qui s’inscrit dans la lutte pour la démocratisation et l’établissement de l’Etat de droit au Gabon par saisine des instances judiciaires notamment « en vertu des lois de la République, auxquelles chaque citoyen est soumis, quel que soit son statut ou son rang, en conscience et certains de notre bon droit et…. au nom du peuple gabonais, »

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop