mardi,22 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: tué par un éléphant à Mandji-Ndolou

Gabon: tué par un éléphant à Mandji-Ndolou

C’est la triste fin de qu’a connue Gervais Koumba Koumba, un compatriote parti à la chasse le samedi 29 août dernier avec un frère de son village à Moukouna sis à quelques kilomètres  de Mandji, chef lieu du département de Ndolou dans la province de la Ngounié. Selon des sources concordantes, le jeune étudiant a été violemment perforé par un éléphant adulte en colère après avoir entendu des cris de son petit. 

Les populations de Mandji dans le département de la Ndolou dans le Ngounié sont encore sous le choc après une énième perte en vie humaine liée au conflit homme-éléphant. En effet, Gervais Koumba Koumba, un jeune étudiant venu passer ses vacances dans son village a été attaqué par un éléphant le samedi 29 août 2020. Le jour du drame, la victime et son ami s’étaient rendus en forêt afin de  livrer une partie de chasse. Chemin faisant, les deux chasseurs de circonstance auraient suivi des traces d’un singe. Ils se lancent alors aux trousses de l’animal dans le but de l’abattre et de le compter parmi leur butin de chasse. Mal leur en a pris. 

Après avoir ouvert le feu vers leur cible, les deux amis auraient entendu des cris de détresse d’un éléphanteau apparemment dans les parages et visiblement apeuré par le bruit de la détonation. C’est d’ailleurs suite à ces cris de l’éléphanteau qu’un éléphant adulte, certainement la mère, va entrer dans une colère noire. Dans la foulée, il se dirige à grands pas vers ceux qu’il aurait identifiés comme les potentiels chasseurs de son enfant. Pris de cours et sans réelle expérience lui permettant de faire face au pachyderme, Gervais Koumba Koumba va alors se faire charger violemment et à maintes reprises par l’éléphant adulte

L’attaque sera d’une telle violence que le jeune homme finira défiguré, perforé et quasiment dépecé. A cet effet, les images parvenues à notre rédaction sont suffisamment éloquentes. Une fois son adversaire inerte, le chef du troupeau  d’éléphants s’enfuira dans la forêt. L’arrivée des villageois ne sera d’aucune utilité puisque Gervais Koumba Koumba était déjà passé de vie à trépas. Sa famille sera informée de la triste nouvelle par l’intermédiaire de son compagnon de chasse qui vraisemblablement n’avait pas eu d’autre choix que de prendre la poudre d’escampette face au danger.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt