samedi,26 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : Trans’Akanda, déjà deux mois sans salaire

Gabon : Trans’Akanda, déjà deux mois sans salaire

Lancé en septembre dernier, l’entreprise de transport en commun Trans’Akanda semble déjà avoir du plomb dans l’aile. Pour cause, voilà bientôt 3 mois que les agents de cette société tirent le diable par la queue du fait du nonpaiement de leurs salaires

Lancée par l’ancien maire d’Akanda Gregory Laccruche Alihanga, interpellé puis mis sous mandat de dépôt dans le cadre de l’opération anticorruption scorpion, la société Trans’Akanda devait assurer plus de mobilité aux populations de la commune éponyme. Seulement un peu moins de 8 mois après son lancement, ses activités sont au point mort en raison des arriérés de paiement de salaires.

Une difficulté à laquelle les salariés de ladite société, pourtant rattachée à la municipalité, n’arrivent toujours pas à trouver une explication. S’agit-il d’une société privée ou d’une société parapublique? Précisons au passage que le maire sortant avait lors de l’inauguration de cette structure déclaré : « l’arrivée de Trans’Akanda obéit aux instructions données par le chef de l’État ». Ainsi donc, Ali Bongo Ondimba se serait-il rétracde ses engagements laissant croupir dans la misère des pères et des mères gabonaises?

Par ailleurs, certaines indiscrétions laissent entendre que Trans’Akanda serait la propriété des frères Laccruche à savoir l’ancien Directeur de cabinet du président Brice Fargeon Laccruche Alihanga et le maire déchu Gregory Laccruche Alihanga tous deux derrière les barreaux à Gros-Bouquet depuis deux mois aujourd’hui. Une période qui coïncide avec le début des déboires de cette société de transport. 

Dans tous les cas, incapables de joindre les deux bouts sans rémunération, bon nombre de ses agents auraient déjà brandi la menace de démissionner. « Très honnêtement nous perdons du temps. Voilà 3 mois que nous ne sommes pas payés. Le directeur nous demande de patienter, mais jusqu’à quand? Nous avons nos familles à nourrir » aurait confié un agent à notre confrère du média en ligne Equateur.

Pourtant informé de la situation, le maire actuel d’Akanda Serge Colin Boreil semble impuissant devant les difficultés de cette structure  créée sous l’égide de la municipalité qu’il dirige alors qu’il en était le 2ème maire adjoint. Après la Sogatra voici une autre société de transport urbain qui se meurt et, alors que les populations gabonaises attendent toujours le lancement de Trans’Urb.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt