mardi,11 août 2020
Accueil A La Une Gabon: Trans-Urb, la nouvelle compagnie de transport en soutien à Sogatra

Gabon: Trans-Urb, la nouvelle compagnie de transport en soutien à Sogatra

Ce jeudi 13 juin 2019, le ministre des Transports et du Tourisme Justin Ndoundangoye a présenté le projet Trans-Urb, dont la création a été actée en Conseil des ministres. La nouvelle compagnie publique de transport urbain qui sera lancée en mi-août de l’année en cours, avec un parc de 300 bus et 500 emplois prévus, viendra en appui à la Société gabonaise des transports (Sogatra), précise un communiqué du ministère.

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

 

Le ministère des Transports et du Tourisme est à pied d’œuvre pour pallier les difficultés de la Société gabonaise des transports (Sogatra). C’est lors du Conseil des ministres de ce jeudi 13 juin 2019 que Justin Ndoundangoye a présenté le projet Trans-Urb, dont la création a été actée à l’issue de la rencontre. Cette nouvelle compagnie publique de transport urbain sera lancée en mi-août, « avec un premier parc de 300 bus et une perspective de 500 emplois », lit-on dans un communiqué du ministère.

 

Ce projet qui, semble-t-il, était en préparation depuis quelques mois permettra de pallier la difficulté de mobilité des populations entre Libreville, Akanda, Owendo et Ntoum. Ainsi, la compagnie Trans-Urb viendra en appui à la Sogatra qui éprouve de nombreuses difficultés et qui serait en pleine « restructuration ». Pour Justin Ndoundangoye, cela « participera à la diversification et à l’amélioration de l’offre de transport, en application des très hautes instructions de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Ali Bongo Ondimba ».

 

Pour rappel, Sogatra est empêtrée dans des difficultés financières depuis quelques années. Un redressement de la seule compagnie publique de transport urbain que compte le pays avait été proposé en février 2019, après un audit réalisé par Deloitte. Une situation qui avait amené le ministre des Transports à envisager des mesures drastiques pour sauver l’entreprise, parmi lesquelles « la réhabilitation du parc automobile, l’installation d’un système fiable d’information et de comptabilité pour mieux tracer les recettes d’exploitation, etc.», entre autres.

 

Gageons que cette fois-ci le ministère des Transports et du Tourisme ait pris toutes les précautions pour que Trans-Urb ne soit pas un Sogatra-Bis.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Street 103 Gabon Gmt