mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: Total va réduire de «manière significative» ses investissements

Gabon: Total va réduire de «manière significative» ses investissements

Au même titre que Perenco, Maurel & Prom, Vaalco, BW Energy, Panoro Energy et plus récemment Assala Gabon, la major pétrolière Total Gabon devrait être obligée de revoir sa stratégie. Ainsi, pour faire face à une crise sans précédent qui a déjà fait plonger les cours de l’or noir, et drastiquement condensé les recettes pétrolières gabonaises, le pétrolier français devrait réduire « de manière significative » ses investissements comme l’a récemment rappelé son directeur général Stéphane Bassene. 

Bien que les cours du pétrole sont depuis le début de la semaine orientés à la hausse du fait des mesures d’assouplissement prises par les grandes économies favorables à la demande, la situation est telle qu’aujourd’hui, la majorité des opérateurs du secteur sont contraints de revoir leurs stratégies d’investissements à court/moyen terme, afin de supporter le choc à long terme. 

Dans ce contexte, de nombreux opérateurs pétroliers installés au Gabon, ont dû se résoudre à baisser leurs portefeuilles d’investissements. C’est notamment le cas de Total Gabon, qui sous l’impulsion de l’effondrement de 99% du bénéfice net de sa maison mère, devrait réduire « de manière significative » ses investissements, pour faire face au contexte actuel. 

En effet, comme l’a souligné chez nos confrères de L’Union, son directeur général Stéphane Bassene, la major va « adopter une approche encore plus sélective en tenant compte de la situation sanitaire et économique, tout en ayant à cœur de préserver la société et ses projets futurs ». Traduite par une coupe sans précédent dans le budget des investissements, cette approche « sélective » devrait notamment permettre à l’entreprise de préserver les emplois. 

Rappelant que « peu de sociétés pétrolières au Gabon et dans le monde, seraient capables de résister pendant plusieurs mois à un baril à 22 dollars de moyenne », Total qui aborde cette crise « sans endettement » préfère donc agir avec prudence dans cet environnement morose et incertain. A noter que le DG de Total Gabon a indiqué qu’il n’y aurait pas de « chômage technique ni de plan social », même si « ce n’est pas à exclure ».

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt