Gabon télévision: le Syprocom exige le limogeage du Directeur général  

Des agents de Radio Gabon et Gabon Télévisions lors du défilé du 1er mai © GMT

Après les actes de violence perpétrés par les agents de forces de l’ordre contre les employés grévistes du groupe Gabon télévision et radio Gabon, le 10 août 2018 à la Maison Georges Rawiri sise au boulevard triomphal, le Syndicat des professionnels de la communication (Syprocom) réclame au ministre de la Communication Guy Bertrand Mapangou le limogeage des dirigeants de ces deux entités, ainsi que de leurs adjoints.

Entrés en grève le mercredi 8 août dernier, les salariés de la chaîne publique ont eu un accueil peu commode vendredi alors qu’ils tentaient de se rendre sur leur lieu de travail. Sur instructions du directeur général de la chaîne de télévision, les gendarmes en poste au sein de cette structure ont repoussé les manifestants à coup de matraques, blessant au passage, quelques-uns parmi eux.

«Notre grève a été relancée dans un climat de sérénité. Dans cet effort de calme, les gendarmes déployés en masse sur le site depuis jeudi ont sous les instructions du directeur général de Gabon Télévision, décidé non seulement d’interdire l’accès aux agents sur leur lieu de travail, mais surtout de charger ces derniers. Allant même jusqu’à utiliser des bombes lacrymogènes et assourdissantes», a témoigné le vice-président du Syprocom Edgard Nziembi Doukaga.

Outrés et désabusés par une hiérarchie qui visiblement est en violation du code du travail, qui confère aux salariés le droit à la manifestation, le syndicat réclame les têtes des directeurs généraux de Gabon télévision et Radio Gabon. «Au regard des incidents qui viennent d’avoir lieu, nous demandons au ministre de la Communication de ne pas endosser la responsabilité des violences orchestrées sur les agents, qui pour certains sont blessés. Mais  nous lui demandons de limoger le directeur général de Gabon Télévision, ses adjoints et le directeur général de Radio Gabon», a-t-il conclu.



Laissez votre commentaire