Gabon télévision sanctionne la journaliste qui a annoncé par inadvertance la mort d’Ali Bongo

Wivinne Ovandang, capture écran © GMT

Largement commenté sur les réseaux sociaux, le malencontreux lapsus fait par la journaliste de Gabon télévision, Wivine Ovandong, vient de prendre une autre tournure. Dans un communiqué émanant de la direction générale de ce média public, il ressort que la journaliste a été sanctionné pour avoir malencontreusement annoncé le décès d’Ali Bongo.

GABON LIBREVILLE

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux, les internautes se sont donnés à coeur joie en commentant, le «lapsus inacceptable», selon la direction générale de Gabon télévision, de la journaliste Wivine Ovandong. Cette dernière lors de la présentation du journal de la soirée, a déclaré que «le président de la République, Ali Bongo s’est éteint à Barcelone en Espagne».  

Un lapsus qui a fait réagir la direction par l’entremise d’un communiqué lu par le directeur général de cette chaîne publique, Mathieu Koumba. L’erreur  grave reproché à cette présentatrice est d’avoir confondu le prénom du défunt président à celui l’actuel, dans l’annonce du huitième anniversaire du décès d’Omar Bongo.  

Mathieu Koumba indique que «cette faute professionnelle a conduit donc la direction de Gabon Télévision a présenté ses regrets et ses sincères excuse au Président de la République, Chef de l’Etat, son excellence Ali Bongo Ondimba, à sa famille ainsi qu’au peuple gabonais». Ajoutant en outre, que «des mesures disciplinaire ont été prises en lien avec  la gravité du fait incriminé».

Laissez votre commentaire