Gabon: suspension de la grève à Gabon Télévisions

Gabon Gabonmediatime Maison Georges Rawiri Gabon Télévision
La Maison Georges Rawiri siège de Gabon Télévision © D.R.

Les représentants du Syndicat des professionnels de la communication (Syprocom), du Syndicat national des personnels de l’audiovisuel public (Synapap) et du Syndicat des professionnels de l’économie numérique (Syprofen) ont, selon un communiqué parvenu à Gabon Media Time, annoncé la suspension de leur mouvement de grève entamé le jeudi 3 octobre dernier. Cette décision fait suite à la rencontre qui a eu lieu ce samedi 12 octobre au cabinet du ministre en charge de la Communication entre la tutelle et ces partenaires sociaux. 


Le dialogue social entamé par le ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Rigobert Ikambouayat Ndeka avec les responsables des syndicats de son département ministériel a conduit à un dégel des tensions notamment dans l’audiovisuel public où les agents ont initié un mouvement de grève depuis plus d’une semaine. 

A l’occasion de la rencontre entre Rigobert Ikambouayat Ndeka, les directeurs généraux de Gabon Télévisions, Radio Gabon, l’Agence gabonaise de presse et Télé Diffusion du Gabon, les représentants du Syndicat des professionnels de la communication (Syprocom), du Syndicat national des personnels de l’audiovisuel public (Synapap) et du Syndicat des professionnels de l’économie numérique (Syprofen) ont annoncé le retour à la normale à Gabon 1ère et Radio Gabon où une levée de boucliers fondée essentiellement sur gestion de la Redevance audiovisuelle et cinématographique (RAC). 

Le membre du gouvernement soucieux d’apaiser les tensions dans son département ministériel a invité les responsables des médias publics, les partenaires sociaux et la tutelle à réfléchir dans le cadre d’une commission « à un mode de gestion et de répartition concertée de la Redevance audiovisuelle et cinématographique afin d’y garantir la transparence », a précisé le ministre précise le communiqué. 

Pour faire montre de bonne foi, un arrêté ministériel portant création de ladite commission a été pris par le ministre de la Communication et de l’Économie numérique. Les recommandations de cette commission seront soumises au ministre pour la prise d’actes règlementaires.

Laissez votre commentaire