Gabon: suspendu par la HAC, SAtCon continue d’émettre !

© Facebook SatCon

Suspendu le 22 août dernier, après avoir été mis en demeure deux semaines plus tôt, par la Haute autorité de la communication (HAC) pour diffusion illégale de certains programmes, l’opérateur SatCon ne s’est toujours pas exécuté et continue d’émettre sur l’ensemble du territoire national.

Si elle a procédé à la suspension comme l’a décidé la HAC de la chaîne française France 2 sur ses bouquets, SatCon continue d’émettre sans être inquiété. Un refus d’obtempérer à la limite du mépris qui laisse penser que cet opérateur qui serait détenu par des personnalités proches du palais du bord de mer est au dessus de la loi.  

Lire aussi >> Gabon: la HAC suspend SatCon pour 3 mois 

Lucie Akalane, la porte-parole de l’institution laissait déjà entendre que le 22 août 2018, SatCon n’a pas obtempéré à sa convocation et qu’elle use «des méthodes, des mécanismes et des pratiques illégaux pour récidiver». Malgré sa suspension, elle perpétue son attitude hors la loi.  

Il est peut-être temps que le « gendarme de la communication » passe à la vitesse supérieure pour faire exécuter de force sa décision en apposant des scellés sur l’ensemble de ses installations d’émission et en engageant des poursuites pour entrave à l’exécution d’une sanction administrative comme le prévoit le Code pénal.

Laissez votre commentaire