Gabon: Suite à son intrusion à Radio Génération nouvelle, la HAC convoque Nicole Assélé

Nicole Assélé © D.R

Le samedi 20 janvier dernier, Nicole Assélé, accompagnée de ses frères et sœurs, a fait irruption dans les locaux de la radio Génération nouvelle pour exiger aux agents sa fermeture jusqu’à la tenue d’une réunion de famille avec leur père. Une intrusion qui n’a pas laissé la Haute autorité de la communication (HAC) sans réaction. Le régulateur s’est donc auto saisi et a convoqué le promoteur de la radio Jean Boniface Assélé et sa fille Nicole pour en savoir plus sur ce conflit familial qui défraie la chronique.

GABON LIBREVILLE

La Haute autorité de la communication a, selon notre confrère Gabon-Infos convoqué Nicole Assélé, actuel directrice générale de la Caisse nationale de sécurité sociale suite à l’irruption dans les locaux de notre consoeur Génération nouvelle pour répondre à des propos tenus par son père, le général à la retraite Jean Boniface Assélé au cours de l’émission « Assélé discute avec vous ».

Lire aussi >> Gabon: guerre ouverte chez les Assele 

Selon plusieurs sources proches de l’institution en charge de la régulation du secteur de la communication, elle s’est auto-saisi « pour voir clair dans cette affaire » qui expose médiatiquement un notable de la République qui fêtera ses 80 ans cette année et ses enfants « et surtout les rappeler  à l’ordre ». Nicole Assélé est attendue  à l’avenue de la Libération sise au Centre-ville, siège de la HAC pour s’expliquer sur ce que son père a qualifié d’acte de vandalisme dans les locaux de Génération nouvelle.

Ce jeudi 24 janvier, le promoteur de ladite radio s’est rendu à la HAC pour être entendu dans le cadre de cette affaire qui n’a pas manqué de choquer l’opinion. Certains les ont même comparés à Jean-Marie et Marine Le Pen qui se lançaient des piques par médias interposés en France, il y a quelques années.

LIRE AUSSI >> GABON: LA HAC CONVOQUE À NOUVEAU LES RESPONSABLES DE STATIONS RADIO ET TÉLÉVISION

Pour rappel, le jeudi 17 janvier dernier, le président du Centre des libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé, s’était insurgé contre la mise à l’écart de la famille du président lors de son retour furtif au Gabon, au cours de l’émission « Assélé discute avec vous », diffusée sur la radio Génération nouvelle. C’est en réaction à son entretien avec les journalistes que ce feuilleton, qui, visiblement n’est pas prêt de trouver son épilogue a été lancé.

Laissez votre commentaire